Retour à la page Inégalités en santé

Globalement*, il y a eu 10 hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes par 100 000 habitants de 2011 à 2015. Comme les taux varient au sein même des villes canadiennes, les résultats à l’échelle municipale peuvent éclairer les initiatives locales visant à contrer les inégalités en santé.

Les résultats à l’échelle des municipalités de la région métropolitaine de Vancouver font ressortir les variations qui passeraient inaperçues dans une analyse à l’échelle de la ville. Dans la région métropolitaine de Vancouver, il y a eu 13 hospitalisations par 100 000 habitants. Les taux d’hospitalisations les plus faibles ont été enregistrés aux alentours de la municipalité de Vancouver (10 hospitalisations par 100 000 habitants), notamment à West Vancouver (4 hospitalisations par 100 000 habitants), à Richmond (7 hospitalisations par 100 000 habitants) et à North Vancouver (8 hospitalisations par 100 000 habitants).

Voici les taux d’hospitalisations dans les autres municipalités de la région métropolitaine de Vancouver :

  • Burnaby : 11 par 100 000 habitants
  • Coquitlam : 12 par 100 000 habitants
  • Delta : 13 par 100 000 habitants
  • Port Moody : 15 par 100 000 habitants
  • Langley : 16 par 100 000 habitants
  • New Westminster : 17 par 100 000 habitants
  • Port Coquitlam : 18 par 100 000 habitants
  • Surrey : 18 par 100 000 habitants
  • White Rock : 20 par 100 000 habitants
  • Pitt Meadows : 23 par 100 000 habitants
  • Maple Ridge: 30 par 100 000 habitants

Remarques

* L’analyse ne porte que sur les villes membres du Réseau pour la santé publique urbain (régions métropolitaines de recensement).
Les taux présentés sont ceux de 2011 à 2015.
Pour en savoir plus, consultez les tableaux de données et notes techniques de la publication Mesure des tendances en matière d’inégalités en santé dans les villes.

Sources

Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé; Statistique Canada, Division de la démographie.

Retour à la page Inégalités en santé