Les enfants d’âge préscolaire — les visiteurs les plus fréquents des services d’urgence canadiens

Printer-friendly version

Le 13 février 2014 — Selon de nouvelles données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), les visiteurs les plus fréquents des services d’urgence du Canada en 2012-2013 étaient les jeunes enfants, suivis de près des jeunes adultes.

Dans l’ensemble, les enfants de moins de 5 ans représentent 8,7 % du total des visites aux services d’urgence du Canada, devant les adultes de 20 à 24 ans, avec un pourcentage de 7,6 %. Par comparaison, les adultes de 65 à 69 ans ne représentent que 4,5 % des visites aux services d’urgence.

Ces données, que le public peut consulter dans la section Statistiques éclair du site Web de l’ICIS, permettent de déterminer qui sont les visiteurs des services d’urgence ainsi que la durée de leur séjour.

Faits saillants

  • La moitié des Canadiens qui ont visité les services d’urgence y ont passé 2,4 heures ou moins, de leur inscription à leur sortie, et 9 patients sur 10 y ont passé 7,4 heures ou moins.
  • L’état des Canadiens qui ont passé plus de 7,4 heures aux services d’urgence était généralement assez grave pour justifier leur admission à l’hôpital. La moitié de ces patients ont passé 8,8 heures ou plus au service d’urgence.
  • La durée du séjour au service d’urgence est demeurée relativement stable au cours des dernières années.
  • Les visites aux services d’urgence des hôpitaux d’enseignement et de grande taille sont souvent plus longues que dans les hôpitaux de petite taille ou de taille moyenne. Cela est dû en partie au plus grand nombre de cas complexes traités par ces services d’urgence.

Ces constats s’appuient sur des données portant sur plus de la moitié des visites à l’urgence au Canada, y compris la totalité de celles enregistrées en Ontario, en Alberta et au Yukon.

« La durée du séjour au service d’urgence dépend de plusieurs facteurs, y compris la gravité, la complexité et l’urgence des problèmes de santé du patient. L’hospitalisation, le nombre de patients en attente d’un lit et la disponibilité d’un lit jouent également un rôle. Nos données fournissent de l’information sur la durée des séjours aux services d’urgence par niveau de triage pour les patients admis et non admis. »

–Greg Webster, directeur des Services d’information sur les soins ambulatoires et de courte durée à l’ICIS

Vous trouverez plus d’information sur les visites aux services d’urgence dans les Statistiques éclair en sélectionnant Type > Données interactives et Sujet > Soins hospitaliers, puis les statistiques du SNISA.

 

 

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.