Moins de naissances; le taux d’hospitalisation baisse de 31 % en 15 ans

Printer-friendly version

Objet :

Données de 2010-2011 sur l’accouchement et le nombre de nouveau-nés

Données de 2010-2011 sur les hospitalisations et les visites aux services d’urgence

Le 21 juin 2012 — Selon l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), le nombre de bébés nés dans un hôpital canadien en 2010-2011 a diminué de 1,5 % (environ 5 600 nouveau-nés) par rapport à l’année précédente. Cette diminution du nombre de naissances est la première depuis 2002-2003.

Ces statistiques sont mises à jour annuellement et ont été publiées avec certains indicateurs qui décrivent les naissances au Canada.

De nouvelles données sont également disponibles sur les hospitalisations et les visites aux services d’urgence. La mise à jour de cette année comprend pour la première fois des données sur les services d’urgence de l’Alberta.

Faits saillants

Accouchements et nombre de nouveau-nés

  • Le taux de bébés nés dans les hôpitaux canadiens avant la 37e semaine entière de gestation (naissances prématurées) est demeuré relativement stable à 1 sur 12 (7,9 % en 2010-2011 par rapport à 8,1 % en 2006-2007). L’Alberta et l’Ontario affichaient les taux les plus élevés de naissances prématurées, soit 8,6 % et 8,1 %, respectivement. Seul le Québec (7,3 %) affichait un taux statistiquement inférieur au taux national de 7,9 %.
  • Le taux de nouveau-nés uniques et petits pour l’âge gestationnel, nés dans les hôpitaux canadiens, a augmenté de façon significative, passant de 8,3 % en 2006-2007 à 8,7 % en 2010-2011. L’Ontario (9,3 %) et l’Alberta (9,0 %) avaient les taux les plus élevés de nouveau-nés petits pour l’âge gestationnel parmi les provinces. L’Île-du-Prince-Édouard (6,3 %) et la Saskatchewan (7,3 %) présentaient les taux provinciaux les plus faibles.
  • Les taux d’anesthésie épidurale et de césariennes primaires sont demeurés stables au fil des années, tout en variant considérablement d’une province à l’autre.
    • Environ les deux tiers des accouchements vaginaux au Québec (70,0 %) et en Ontario (61,5 %) ont eu lieu sous anesthésie épidurale. Ces taux sont presque deux fois plus élevés que ceux du Manitoba (37,5 %) et de la Colombie-Britannique (32,5 %).
    • Les Canadiennes de 35 ans et plus présentaient un taux de césariennes primaires significativement plus élevé que les Canadiennes de moins de 35 ans (23,1 % par rapport à 17,1 %). Parmi les provinces, les taux de césariennes primaires chez les femmes de 35 ans et plus variaient de 30,3 % à Terre-Neuve-et-Labrador et 28,3 % en Colombie-Britannique à 20,4 % en Saskatchewan et 18,9 % au Québec.

Hospitalisations et visites aux services d’urgence

  • En 2010-2011, les hôpitaux canadiens de soins de courte durée ont enregistré environ 2,8 millions d’hospitalisations; un nombre stable depuis 2001-2002. Après ajustement selon l’âge, le sexe et la croissance démographique, les taux d’hospitalisation dans les établissements de soins de courte durée du Canada ont diminué de 31 % depuis 1995-1996.
  • En 2010-2011, on comptait environ 15,8 millions de visites aux services d’urgence au Canada. L’Alberta déclare maintenant des données sur les services d’urgence, ce qui permet à l’ICIS de couvrir 52 % des visites aux services d’urgence — une augmentation par rapport au 36 % de 2009-2010.
  • Quant au temps passé au service d’urgence entre l’heure d’inscription du patient et sa sortie, les patients de l’Ontario ont eu un plus long séjour que ceux des établissements de l’Alberta, comme l’indique la médiane normalisée selon l’âge : 50 % des patients de l’Ontario ont passé 2,5 heures au service d’urgence, tandis que 50 % des patients de l’Alberta y ont passé 1,9 heure.

Relations avec les médias : media@icis.ca

Benoit Laplante
613-694-6603
Cell. : 613-725-4076
media@icis.ca

À propos de l’ICIS

Fondé en 1994, l'ICIS est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l'information essentielle sur le système de santé du Canada et sur la santé des Canadiens. Il est financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, et orienté par un Conseil d'administration formé de dirigeants du secteur de la santé de partout au pays. Notre vision est de contribuer à améliorer le système de santé canadien et le bien-être des Canadiens en étant un chef de file de la production d’information impartiale, fiable et comparable qui permet aux dirigeants du domaine de la santé de prendre des décisions mieux éclairées.

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.