Téléchargez cette infographie PDF

La santé mentale des enfants et des jeunes au Canada

10 à 20 % des enfants et des jeunes canadiens sont susceptibles de développer un trouble mental.
Les troubles mentaux représentent 13 % du fardeau mondial de la maladie.

Les hospitalisations en raison de troubles mentaux ont-elles changé?

  • 50 % Augmentation des visites au service d’urgence
  • 42 % Augmentation des hospitalisations
  • -16 % Baisse des hospitalisations pour d’autres affections

Le poutcentage varie par rapport à la valeur de référence de 2006-2007

Variation en pourcentage du nombre de patients hospitalisés de 5 à 24 ans par 100 000 habitants, Canada

 Augmentation des visites au service dʼurgenceAugmentation des hospitalisationsHospitalisations pour dʼautres affections
2007-081,41,3-0,9
2008-095,40,5-3,0
2009-107,31,3-3,6
2010-1114,77,0-7,8
2011-1230,416,2-8,6
2012-1337,627,9-11,4
2013-1444,936,9-14,2
2014-1549,641,6-16,0

Sources:

Base de données sur les congés des patients et Base de données sur la morbidité hospitalière, ICIS, 2006-2007 à 2014-2015; Système d’information ontarien sur la santé mentale, ICIS, 2014-2015; Base de données sur la santé mentale en milieu hospitalier, ICIS, 2006-2007 à 2013-2014.

Estimations de la population : Statistique Canada — Division de la démographie.

Combien de jeunes ont pris des médicaments pour des troubles mentaux?

Un jeune sur 12* a reçu un antipsychotique ou un médicament pour un trouble anxieux ou de l'humeur.

* 7,0 % (65 008) des jeunes vivant en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Manitoba se sont vu prescrire au moins un médicament pour traiter un trouble anxieux ou de l'humeur, et 1,6 % (15 184) se sont vu prescrire au moins un antipsychotique. Cela équivaut à environ un adolescent sur 12 en 2014-2015.  

Les antipsychotiques les plus courants ont presque toujours été prescrits à des doses plus faibles que la quantité recommandée pour traiter la schizophrénie ou le trouble bipolaire.