Sauter au sous-navigation

L’accueil de la trousse d’outils

Nous vous conseillons de choisir un fournisseur qui vous aide à intégrer vos données d’évaluation d’interRAI dans un dossier de santé électronique avec efficacité et précision.

Les évaluations d’interRAI permettent de recueillir des données électroniques normalisées dans divers milieux de soins de santé et de services sociaux. Elles sont rédigées dans un langage commun et réfèrent aux mêmes concepts cliniques. Par conséquent, l’information recueillie favorise la continuité des soins au sein d’un système de santé intégré et cohérent. La qualité des soins dispensés au Canada dépend essentiellement de la capacité des cliniciens autorisés à interagir, ainsi qu’à échanger et à utiliser des renseignements sur la santé d’un système de santé à l’autre, au bon moment et dans le bon milieu.

Le dossier de santé électronique (DSE) est une composante clé de ce système intégré. Le DSE permet aux Canadiens d’accéder plus facilement à des services de santé. De plus, il contribue à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ainsi qu’à l’efficacité du système de santé.

L’intégration des données d’évaluation d’interRAI dans un DSE appuie la prise de décisions à l’échelle clinique, organisationnelle et du système de santé. 

  • Intégrer les données d’évaluation d’interRAI dans un DSE
  • Élaborer les processus opérationnels

Intégrer les données d’évaluation d’interRAI dans un DSE

Quelle est la différence entre un dossier de santé électronique (DSE) et un dossier médical électronique (DME)?

  • Le DSE est un dossier longitudinal dans lequel sont recueillis des renseignements électroniques sur la santé d’une personne ou d’une population. Il peut servir de source d’information pour le DME.
  • Le DME est un dossier de santé partiel sur le patient, propre au dispensateur ou à l’organisme. Il peut servir de source d’information pour le DSE.

Avant d’intégrer vos données d’évaluation d’interRAI dans un DSE, vous devez répondre aux 6 questions suivantes :

  1. Comment les données d’évaluation chemineront-elles d’un système à l’autre (DME, DSE, etc.)?
  2. Quelles normes de partage des données utiliserez-vous pour transférer les données d’un système à l’autre? En voici des exemples :
  3. Où les données d’évaluation seront-elles entreposées (p. ex. dépôt central de données comme l'Integrated Assessment Record Opens in new window et le Répertoire ConnexionOntario des données cliniques?
  4. Quelles composantes du DSE pouvez-vous utiliser dans votre province ou territoire?
    • Registre des clients : caractéristiques démographiques des clients
    • Registre des dispensateurs : caractéristiques démographiques des dispensateurs
    • Registre des consentements : information sur le consentement
    • Système d’information sur les médicaments (SIM) : antécédents pharmaceutiques
    • Panorama/surveillance de la santé publique : antécédents de vaccination
    • Système d’information de laboratoire provincial ou territorial : résultats d’analyses de laboratoire 
    • Dossier de santé partagé : observations et problèmes de santé (p. ex. allergies, diagnostics, comportements sociaux, antécédents sociaux, traitements, interventions)
  5. Quelles données du DSE peuvent être intégrées automatiquement dans les évaluations d’interRAI (p. ex. caractéristiques démographiques tirées du registre des clients)?
  6. Quelles données d’évaluation d’interRAI pouvez-vous verser dans un DSE (p. ex. échelles de résultats comme l’échelle de douleur et l’échelle de mesure de la dépression)?

Élaborer les processus opérationnels

Les outils ci-dessous peuvent vous aider à élaborer vos processus opérationnels et appuyer le déroulement de vos activités.

Solution d’identification unique

L’utilisation d’outils et de plateformes de gestion de l’identité simplifie l’accès aux renseignements sur le client et élimine la nécessité de créer des justificatifs d’identité différents pour chaque système. Grâce au processus d’identification unique, l’utilisateur peut accéder à diverses applications au cours d’une même session, sans avoir à se reconnecter.

Politiques de sécurité et de respect de la vie privée 

La prestation de services de santé interdisciplinaires nécessite l’adoption de politiques de sécurité et de respect de la vie privée parfois complexes, peu importe le domaine de santé, et le milieu ou l’organisme de prestation de soins. Des politiques clairement définies doivent être en place pour les éléments suivants :

  • responsabilité à l’égard des renseignements personnels sur la santé
  • établissement des objectifs de la collecte, de l’utilisation et de la divulgation des renseignements personnels sur la santé 
  • consentement 
  • exactitude des renseignements personnels sur la santé
  • mesures de protection des renseignements personnels sur la santé
  • accès individuel aux renseignements personnels sur la santé

Pour en savoir plus, consultez le document Enjeux et exigences de protection des renseignements personnels et de sécurité des solutions de santé numériques.

Exigences cliniques et spécifications

Vous pouvez accéder à des outils Web tels qu'InfoScribe Opens in new window d’Inforoute Santé du Canada pour élaborer vos exigences cliniques et vos spécifications.

Normes en matière de classifications et de terminologies

Les normes en matière de classifications et de terminologies permettent de recueillir, de récupérer, d’agréger, d’analyser et d’échanger des données dans les divers milieux de soins de santé de façon cohérente, sécuritaire et fiable.

La CIM-10-CA et la CCI sont des exemples de classifications. 

Voici des exemples de terminologies :

Vous pouvez accéder aux terminologies utilisées au Canada à partir du site Web d’Inforoute santé du Canada.

Contactez-nous

aide@icis.ca