Référence de la requête

PROC15 — Donneurs d’organes

Nom du document

Registre canadien des insuffisances et des transplantations d’organes (RCITO) — Nombre de donneurs d’organes, selon le type, le sexe et la province du donneur, Canada, de 2006 à 2015

Source des données

Registre canadien des insuffisances et des transplantations d’organes, Donneurs d’organes, de 2006 à 2015, Institut canadien d’information sur la santé

Notes méthodologiques

Les données du Québec sont exclues du tableau en raison d'un taux de sous-déclaration élevé.

L’année fait référence à l’année civile.

La province fait référence à la province où se situe l’hôpital qui a identifié le donneur (pour les donneurs décédés) ou qui est responsable de la transplantation (pour les donneurs vivants). Le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador ne possèdent pas de centre de transplantation et ne sont donc pas inclus dans les statistiques sur les donneurs vivants.

Remarques relatives à la qualité des données

Le RCITO est une base de données longitudinale qui suit les patients au fil du temps. Les centres déclarants peuvent soumettre à tout moment des changements ou des mises à jour aux données d’une année en particulier. Par conséquent, les données peuvent être modifiées et différer de celles publiées dans les rapports précédents.

Les données sur les donneurs d’organes sont fournies par les organismes de prélèvement d’organes du pays. Elles peuvent différer des données publiées dans le Rapport électronique sur les statistiques relatives aux transplantations, aux listes d’attente et aux donneurs, lequel repose sur les chiffres agrégés fournis chaque semestre par les organismes de prélèvement d’organes.

Vous trouverez un aperçu des données manquantes dans la Documentation sur la qualité des données à l’intention des utilisateurs : Registre canadien des insuffisances et des transplantations d’organes, données de 2006 à 2015.

Interprétation des données

Donneur d’organe décédé : Personne dont on a établi la mort neurologique et pour laquelle on a obtenu le consentement permettant de prélever les organes en vue de leur transplantation. On établit la mort neurologique d’une personne lorsque des signes cliniques précis ou des résultats obtenus par neuroimagerie indiquent l’absence irréversible de fonctionnement neurologique clinique. Pour les besoins du RCITO, les donneurs décédés sont d’origine canadienne et ont fait don d’au moins un organe plein qui a été transplanté. Le cœur, le foie, les reins, le pancréas, les poumons, les intestins et l’estomac sont tous des organes pleins qui peuvent être prélevés après le décès du donneur.

Donneur d’organe vivant : Donneur qui a un lien biologique (apparenté) ou émotionnel (non apparenté) avec le receveur. Le plus souvent, les donneurs vivants font don d’un rein. Ils peuvent également faire don d’un lobe du foie, un lobe d’un poumon, ou d’une portion du pancréas ou de l’intestin. Au moment de la rédaction du rapport, aucune transplantation d’une portion du pancréas ou de l’intestin de donneurs vivants n’avait eu lieu au Canada.

Coordonnées

1. Pour en savoir plus sur le RCITO, écrivez à rcito@icis.ca.

2. Pour obtenir de l’aide concernant l’utilisation des données interactives de l’ICIS, écrivez à aide@icis.ca.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec l’Institut canadien d’information sur la santé :

Institut canadien d’information sur la santé
4110, rue Yonge, bureau 300
Toronto (Ontario) M2P 2B7

Tél. : 416-481-2002
Téléc. : 416-481-2950
 

Dernière mise à jour : 22 août 2016