Accès aux résultats du RNMH

  1.  Où puis-je accéder aux résultats privés du RNMH?
  2.  Qu’est-il arrivé avec les résultats du RNMH diffusés dans d’autres outils en ligne
  3.  Comment puis-je m’inscrire à Votre système de santé : En profondeur?

Méthodologie

  1.  Quels sont les plus récents changements apportés à la méthodologie?

Calcul

  1.  Les cas d’AMAM sont-ils exclus de l’analyse?
  2.  Le RNMH comprend-il les cas de soins palliatifs?
  3.  Le modèle de régression logistique est-il établi uniquement d’après les hôpitaux dont les données sont diffusées publiquement?
  4.  Quels sont les groupes de référence pour la régression logistique qui détermine les décès prévus?
        Pourquoi, lorsque je consulte le dossier des coefficients, certaines variables n’ont-elles pas de valeur de coefficient?
  5.  Mes patients sont âgés. Cela est-il pris en considération?
  6.  Notre établissement traite des cas plus complexes. Comment la méthodologie du RNMH en tient elle compte?
  7.  Comment l’analyse traite-t-elle les transferts entre établissements?
  8.  Les patients NSA sont-ils exclus de l’analyse?
  9.  Comment les sous-groupes de l’indicateur RNMH (RNMH pour les cas médicaux, chirurgicaux, liés à une USI, et excluant les transferts) sont-ils calculés?
  10.  Que comprennent les résultats régionaux du RNMH?
  11.  Des RNMH provinciaux et nationaux sont-ils fournis?
  12.  Y a-t-il d’autres facteurs qui influent sur la mortalité?

Qualité des données

  1.  La codification insuffisante ou excessive des comorbidités peut-elle influencer les résultats du RNMH?
  2.  Quelle est la fiabilité des données servant au calcul des RNMH?

Interprétation

  1.  Comment devrais-je interpréter les résultats du RNMH propres aux sous-groupes (RNMH pour les cas médicaux, les cas chirurgicaux et les cas liés à une USI)?
  2.  Comment l’intervalle de confiance de 95 % est-il interprété?
  3.  Comment expliquer la différence entre les résultats d’un rapport à l’autre?
  4.  Comment nos résultats se comparent-ils à ceux d’autres établissements similaires?

Comment utiliser les résultats du RNMH

  1.  Quels critères régissent la diffusion publique de l’indicateur Décès à l’hôpital (RNMH) dans l’outil public en ligne Votre système de santé de l’ICIS?
  2.  Comment les organismes canadiens utilisent-ils le RNMH?
  3.  Comment pouvons-nous reconnaître les occasions d’apporter des améliorations?
  4.  Le RNMH peut-il me donner le nombre de décès imprévus survenus dans mon hôpital?

Information supplémentaire

  1.  Fournissez-vous un code SAS relativement au RNMH, ainsi qu’une assistance connexe?
  2.  Où puis-je obtenir les dossiers des coefficients du RNMH?
  3.  Comment puis-je mieux m’informer sur le RNMH?
  4.  Comment puis-je soumettre des commentaires ou d’autres questions à l’ICIS?

 

Accès aux résultats du RNMH

1. Où puis-je accéder aux résultats privés du RNMH?

En avril 2016, l’indicateur Ratio normalisé de mortalité hospitalière (RNMH) a été ajouté à Votre système de santé : En profondeur, le nouvel outil Web sécurisé et interactif de l’ICIS.

Votre système de santé : En profondeur héberge actuellement des indicateurs de l’ICIS. L’outil est actualisé chaque mois avec les données de l’année en cours, ce qui permet aux utilisateurs de surveiller leur performance à des indicateurs clés tout au long de l’année. En plus de voir les résultats à l’échelle des provinces, des régions et des établissements, les utilisateurs approuvés peuvent explorer l’information contenue dans leurs propres dossiers pour déterminer les facteurs qui peuvent influer sur les résultats de leur organisme.

2. Qu’est-il arrivé avec les résultats du RNMH diffusés dans d’autres outils en ligne?

Lorsque les résultats du RNMH ont été intégrés à Votre système de santé : En profondeur, les outils électroniques à accès restreint ci-dessous ont été graduellement abandonnés.

  • Application des rapports électroniques sur le RNMH
  • Service de rapports électroniques sur le RNMH

3. Comment puis-je m’inscrire à Votre système de santé : En profondeur?

Si vous n’avez pas déjà accès à l’outil En profondeur, ouvrez une session avec votre profil de l’ICIS pour en demander l’accès. Si vous avez des questions, écrivez-nous à aide@icis.ca.

 

Méthodologie

4. Quels sont les plus récents changements apportés à la méthodologie?

  • Les sous-groupes de l’indicateur RNMH sont calculés en fonction du modèle ajusté selon les risques utilisé pour le RNMH de l’ensemble des cas, plutôt que selon un modèle de régression logistique distinct pour la population de chaque sous-groupe.
  • RNMH national : Depuis l’année de données 2013-2014, le RNMH national est calculé sous forme de moyenne mixte; les enregistrements de l’exercice en cours de l’ensemble des provinces et territoires à l’exception du Québec sont ajoutés à ceux de l’exercice précédent provenant du Québec sont pour le calcul des résultats du Canada et des groupes semblables. Pour en savoir plus, consultez les Notes méthodologiques générales sous l’onglet Ressources du Répertoire des indicateurs.
  • Les cas provenant d’hôpitaux spécialisés sont inclus dans les résultats régionaux, provinciaux et nationaux; cependant, les résultats du RNMH concernant les hôpitaux spécialisés sont supprimés. La liste des hôpitaux spécialisés est disponible sur demande.
  • Les résultats du RNMH sont calculés en fonction d’un point de référence à jour à partir des données de 2012-2013. Le point de référence précédent était calculé à partir des données de 2009-2010.
  • Les groupes semblables élaborés en 2013 pour les indicateurs à l’échelle des établissements sont utilisés. La section Ressources du Répertoire des indicateurs de l’ICIS donne des détails sur la méthodologie des groupes semblables.
  • Les résultats du RNMH, plutôt que d’être comparés à un ratio de 100, sont comparés au RNMH national. La mesure est ainsi plus crédible, car il est possible d’établir des comparaisons plus significatives entre les hôpitaux et le résultat national pour les années suivant l’année de référence.

    Un RNMH plus élevé que la moyenne nationale indique que le taux de mortalité d’un hôpital est supérieur au taux moyen. Un RNMH plus bas que la moyenne nationale indique que le taux de mortalité d’un hôpital est inférieur au taux moyen. Le RNMH est ajusté de sorte qu’un ratio de 100 représente la moyenne nationale de l’année de référence, soit 2012-2013.
  • Les codes de la CIM-10-CA pour l’AVC ont été révisés pour améliorer leur exactitude du point de vue clinique; l’ancien groupe diagnostic « AVC » a ainsi été renommé « Maladies cérébrovasculaires ». Pour en savoir plus, consultez les Notes techniques.

 

Calcul

5. Les cas d’AMAM sont-ils exclus de l’analyse?

Le projet de loi C-14, adopté en juin 2016, a décriminalisé l’aide médicale à mourir (AMAM) au Canada. L’information sur l’AMAM dans les hôpitaux de soins de courte durée est soumise à la Base de données sur les congés des patients (BDCP). Notez qu’à l’heure actuelle, les cas d’AMAM sont inclus dans les calculs du RNMH. Nous travaillons actuellement à ajuster la méthodologie pour retirer ces cas du calcul.

6. Le RNMH comprend-il les cas de soins palliatifs?

Non, le RNMH ne comprend pas les patients en soins palliatifs. Aux fins du calcul du RNMH, les cas de soins palliatifs sont ceux dont le diagnostic principal était les soins palliatifs (patients hospitalisés pour recevoir des soins palliatifs ou patients qui ont reçu des soins palliatifs durant la plus grande partie de leur hospitalisation). Il faut noter qu’au Québec, en raison des normes de codification différentes qui s’appliquent aux soins palliatifs, le diagnostic principal d’un patient en soins palliatifs atteint d’un cancer sera le cancer, et les soins palliatifs seront codifiés en tant qu’un autre diagnostic.

Le calcul du RNMH comprend aussi les patients hospitalisés en soins de courte durée qui ont reçu certains soins palliatifs (qui ne représentent pas la plus grande proportion de leur séjour). Le RNMH pourrait comprendre, par exemple, le cas d’un patient hospitalisé en soins de courte durée pour une chirurgie à la suite d’une fracture de la hanche qui voit son état se détériorer progressivement après l’intervention. Le patient, sa famille et l’équipe de soins décident alors que le programme de traitement du patient comprendra des soins de confort ou des soins palliatifs. Le patient décède à l’hôpital peu de temps après avoir été transféré aux soins palliatifs.

Vous trouverez dans l’outil Web sécurisé En profondeur le nombre de cas de soins palliatifs dans un établissement ainsi que d’autres analyses descriptives ou sommaires. Si toutefois un établissement ne compte aucun cas admissible au RNMH, le nombre de cas de soins palliatifs ne figurera pas dans l’outil En profondeur.

7. Le modèle de régression logistique est-il établi uniquement d’après les hôpitaux dont les données sont diffusées publiquement?

Non, les coefficients sont établis d’après les données qui répondent aux critères d’inclusion et d’exclusion de tous les hôpitaux de soins de courte durée de la Base de données sur la morbidité hospitalière de 2012-2013.

8. Quels sont les groupes de référence pour la régression logistique qui détermine les décès prévus?
      Pourquoi, lorsque je consulte le dossier des coefficients, certaines variables n’ont-elles pas de valeur de coefficient?

Dans toutes les analyses de régression logistique, une catégorie de référence doit être précisée. Pour tous les modèles d’analyse de régression logistique du RNMH, les variables de référence sont les suivantes : type d’admission = élective, sexe = féminin, DS groupe = 3, non-transfert d’un autre hôpital = de courte durée, et groupe de comorbidité Charlson = 0. Ces variables de référence n’ont pas de coefficients dans le dossier des coefficients, parce que les groupes de référence ont un coefficient de 0. Pour en savoir plus sur les facteurs de risque et les coefficients, consultez les Notes techniques du RNMH à partir de la page Web du RNMH.

9. Mes patients sont âgés. Cela est-il pris en considération?

Oui, le RNMH est ajusté selon l’âge du patient. Toutes choses égales par ailleurs, les patients âgés courent un risque plus élevé de mourir à l’hôpital que les patients plus jeunes et font l’objet d’un ajustement en conséquence dans le calcul.

10. Notre établissement traite des cas plus complexes. Comment la méthodologie du RNMH en tient elle compte?

Le taux de mortalité d’un établissement est déterminé par un certain nombre de facteurs, et la méthodologie du RNMH tient compte de plusieurs d’entre eux. Les cas complexes sont en général ceux de patients âgés, dont l’admission constituait une urgence ou un cas urgent, et ceux dont le séjour à l’hôpital est plus long que celui des autres patients. La méthodologie a donc tenu compte de ces facteurs. Cela est conforme aux modes d’établissement du RNMH ailleurs dans le monde.

De plus, la méthodologie tient compte de l’indice de comorbidité Charlson, qui correspond aux diagnostics consignés à l’abrégé de sortie d’un patient avant son admission. Il fait appel à une valeur pondérée en fonction du nombre et du type de diagnostics inscrits sur l’abrégé de sortie de l’hôpital. Une note élevée traduit généralement une affection grave. Il a été démontré que l’indice Charlson — une note globale de comorbidité — est étroitement lié à la mortalité. De plus, cet indice a été largement utilisé en recherche clinique. Vous trouverez de plus amples renseignements sur l’indice Charlson dans les Notes techniques.

Il est à noter que le RNMH constitue un mode de calcul du taux de mortalité global. Il sert surtout à assurer un suivi au fil du temps des changements au sein d’un établissement. Si les groupes de patients d’un établissement sont relativement stables au fil du temps, il est alors possible de déceler les changements dans les résultats.

11. Comment l’analyse traite-t-elle les transferts entre établissements?

Les transferts entre établissements sont traités comme des admissions distinctes. Par exemple, si un patient était transféré de l’hôpital A (courte durée) à l’hôpital B (courte durée) et, par la suite, à l’hôpital C (courte durée), il serait considéré comme un « transfert en provenance d’un autre établissement » pour les hôpitaux B et C et calculé dans le RNMH des 3 hôpitaux (s’il satisfait les critères d’inclusion et d’exclusion). Pour les hôpitaux A et B, ce patient serait également considéré comme un « transfert à un autre établissement ». La méthode actuelle tient compte des « transferts d’un autre établissement », ce qui correspond aux patients transférés d’un établissement de soins de courte durée. Prenez note que cette méthode ne tient pas compte des transferts du service d’urgence d’un hôpital à celui d’un autre hôpital.

Le RNMH qui exclut tout transfert entre établissements de soins de courte durée permet d’évaluer l’impact des transferts sur les soins aux patients dans votre établissement.

12. Les patients NSA sont-ils exclus de l’analyse?

Les patients qui comptent des jours dans un niveau de soins alternatif (NSA) ne sont pas automatiquement exclus des calculs du RNMH. Tous les patients qui répondent aux critères d’inclusion (voir les Notes techniques) du RNMH sont compris dans notre analyse; il peut s’agir de patients qui comptent des jours NSA ou non.

Si un patient qui compte des jours NSA répond aux critères d’inclusion du RNMH, la durée totale de son séjour sera égale au nombre de jours en soins de courte durée plus le nombre de jours dans un NSA. La durée du séjour est l’une des variables dont tient compte le modèle de régression.

13. Comment les sous-groupes de l’indicateur RNMH (RNMH pour les cas médicaux, chirurgicaux, liés à une USI, et excluant les transferts) sont-ils calculés?

Depuis avril 2016, les sous-groupes de l’indicateur RNMH sont calculés en fonction du modèle ajusté selon les risques utilisé pour le RNMH de l’ensemble des cas, plutôt que d’utiliser un modèle de régression logistique distinct pour la population de chaque sous-groupe.

14. Que comprennent les résultats régionaux du RNMH??

Les rapports à l’échelle régionale présentent les cas faisant partie du RNMH et les décès déclarés par tous les hôpitaux de soins de courte durée (y compris les hôpitaux spécialisés) de la région. Les rapports brossent un portrait complet de la qualité des soins dispensés à l’échelle régionale. Il est à noter que si un établissement ne compte pas de cas du RNMH dans la liste des 80 %, il n’est alors pas compris dans les résultats.

15. Des RNMH provinciaux et nationaux sont-ils fournis?

Le RNMH est calculé et fourni pour les établissements, les régions sanitaires, les provinces et le Canada, dans la mesure où les critères d’inclusion sont satisfaits. Pour en savoir plus sur le RNMH national, voyez la question 4 sur les récents changements apportés à la méthodologie.

16. Y a-t-il d’autres facteurs qui influent sur la mortalité?

Selon la recherche, divers facteurs, à l’intérieur et à l’extérieur du système de santé, peuvent jouer un rôle important relativement à la mortalité dans les hôpitaux. D’autres facteurs présents à l’admission peuvent également être pris en compte (p. ex. l’état de santé de base d’une population, la gravité de la maladie, les facteurs liés à l’organisation et à la prestation des soins). Bien que le RNMH soit ajusté en fonction de certains facteurs influant sur le risque de mortalité hospitalière, nous n’avons pu examiner tous les paramètres.

 

Qualité des données

17. La codification insuffisante ou excessive des comorbidités peut-elle influencer les résultats du RNMH?

La codification systématique insuffisante ou excessive des comorbidités peut influer sur l’estimation du RNMH, même si le diagnostic principal reste dans la plupart des cas le plus important prédicteur de mortalité hospitalière. Pendant le processus de validation des RNMH, certains organismes ont relevé des incohérences dans la codification et ont mis en œuvre des processus pour apporter des améliorations à cet égard. Il faut espérer qu’un examen plus poussé des données conduira à l’établissement d’une codification plus cohérente et à l’amélioration de la qualité des données partout au pays.

L’ICIS recommande à tous les établissements de codifier les données selon les normes canadiennes de codification imposées à l’échelle nationale. Il est essentiel de respecter ces normes afin d’assurer l’uniformité et la qualité des données au pays, et ainsi d’obtenir des résultats exacts sur tous les indicateurs (y compris le RNMH). Si les codificateurs ont des questions sur la mise en œuvre de ces normes, ils peuvent communiquer avec l’équipe des Classifications de l’ICIS au moyen du service d’interrogation en ligne.

18. Quelle est la fiabilité des données servant au calcul des RNMH?

Diverses mesures sont continuellement adoptées pour améliorer la qualité de ces données, y compris l’établissement de normes de codification et de saisie, l’automatisation de la vérification des données et de la clôture de la base de données, et la formation continue du personnel hospitalier et des intervenants qui prennent part au processus de soumission des données.

 

Interprétation

19. Comment devrais-je interpréter les résultats du RNMH propres aux sous-groupes (RNMH pour les cas médicaux, les cas chirurgicaux et les cas liés à une USI)?

En plus du RNMH de l’ensemble des cas, des RNMH se rapportant à un sous-groupe précis ont été établis afin que les équipes cliniques au sein des organismes puissent comparer les résultats avec ceux de leur groupe d’hôpitaux semblables du RNMH. Depuis avril 2016, chaque groupe est comparé à la moyenne nationale. Par exemple, le RNMH lié aux soins médicaux est comparé à la moyenne nationale pour les cas médicaux, et le RNMH lié aux soins chirurgicaux est comparé à la moyenne nationale pour les cas chirurgicaux.

20. Comment l’intervalle de confiance de 95 % est-il interprété?

L’intervalle de confiance de 95 % peut aider à évaluer le degré de précision du calcul du RNMH. La valeur réelle du RNMH se situe, selon les estimations, entre le seuil et le plafond de confiance 19 fois sur 20 (intervalle de confiance de 95 %). L’étendue de l’intervalle de confiance donne une indication du degré de variabilité afférent à l’estimation ponctuelle du RNMH : plus l’intervalle est étendu, plus la variabilité est élevée.

21. Comment expliquer la différence entre les résultats d’un rapport à l’autre?

Les résultats du RNMH sont accessibles dans Votre système de santé : En détail et En bref (grand public) et dans Votre système de santé : En profondeur (accès sécurisé). Dans En profondeur, les RNMH sont fondés sur les données disponibles aux dates respectives de clôture de la soumission des données. Les données peuvent changer considérablement au cours d’une année en raison des ajouts, des corrections et des suppressions qui sont effectués. Ainsi, les résultats du RNMH qui sont publiés dans En profondeur au cours de l’année peuvent varier jusqu’à la clôture de la base de données et jusqu’à ce que les résultats du RNMH pour l’exercice clos aient été calculés.

22. Comment nos résultats se comparent-ils à ceux d’autres établissements similaires?

Depuis novembre 2016, les résultats du RNMH s’affichent sous forme de diagrammes en entonnoir dans l’outil Web Votre système de santé. Ces diagrammes offrent une représentation visuelle de la performance par rapport à la moyenne nationale, tout en tenant compte du nombre de cas du RNMH dans diverses organisations. Les valeurs de l’indicateur qui sont situées à l’extérieur de l’entonnoir signalent des résultats qui sortent de l’ordinaire. Pour en savoir davantage, consultez le document méthodologique qui se trouve dans l’outil.

De plus, l’outil Web sécurisé de l’ICIS Votre système de santé : En profondeur présente les valeurs limites et l’intervalle interquartile des groupes d’hôpitaux semblables, pour que vous puissiez interpréter davantage les résultats.

 

Comment utiliser les résultats du RNMH

23. Quels critères régissent la diffusion publique de l’indicateur Décès à l’hôpital (RNMH) dans l’outil public en ligne Votre système de santé de l’ICIS?

La diffusion publique ne vise que les établissements qui comptent 2 500 cas admissibles au RNMH pour chacune des 3 plus récentes années consécutives de données déclarées dans Votre système de santé : En détail et En bref. Ainsi, la stabilité des résultats de l’indicateur est préservée.

Les résultats du RNMH des petits établissements qui comptent moins de cas sont exclus de la diffusion publique; cependant, ces résultats sont accessibles dans l’outil Web Votre système de santé : En profondeur.

24. Comment les organismes canadiens utilisent-ils le RNMH?

Depuis le début du projet, les organismes valident leurs résultats et interprètent les tendances du RNMH. Certains ont ajouté cette mesure à leurs tableaux de bord ou programmes d’amélioration de la qualité respectifs, et le RNMH est régulièrement examiné par leurs conseils d’administration. En examinant attentivement leurs résultats du RNMH et en les utilisant pour mener des recherches plus poussées, certains d’entre eux ont cerné les aspects à améliorer et élaboré des plans d’action pour cibler les efforts d’amélioration qui peuvent avoir une incidence sur la mortalité hospitalière.

25. Comment pouvons-nous reconnaître les occasions d’apporter des améliorations?

En tant que mesure globale, le RNMH vise à illustrer les changements dans la mortalité hospitalière au fil du temps pour un large éventail de groupes de maladies pour un organisme. L’ICIS est d’avis que le RNMH devrait être utilisé avec d’autres indicateurs dans l’évaluation de la qualité des soins dans les hôpitaux. Bien qu’un indicateur à lui seul soit informatif, il devrait ouvrir la voie à une analyse plus approfondie. Par exemple, le cas échéant, les RNMH pour les cas médicaux, les cas chirurgicaux et les cas liés à une USI devraient vous permettre de mieux interpréter les résultats de votre établissement. Afin de cerner des occasions d’apporter des améliorations, vous pourriez notamment commencer par examiner les taux de mortalité de groupes significatifs (p. ex. programmes ou groupes de diagnostics). Le site Web de l’Institute for Healthcare Improvement comporte également des outils qui peuvent vous aider à cerner les points à améliorer.

26. Le RNMH peut-il me donner le nombre de décès imprévus survenus dans mon hôpital?

Le RNMH est une mesure globale à l’échelle du système qui compare les décès observés aux décès prévus. Les décès prévus sont fondés sur les faits à l’échelle nationale. Un suivi du RNMH de votre organisme au fil du temps et une analyse plus poussée des données de base peuvent aider à déterminer et à cibler les aspects à améliorer. En ce qui concerne les patients individuels, il se pourrait qu’aucun problème évident ne soit relevé, mais l’évaluation statistique et le tableau d’ensemble peuvent donner un indice éloquent pour inciter à enquêter plus en profondeur sur les processus cliniques et entraîner une amélioration des soins.

 

Information supplémentaire

27. Fournissez-vous un code SAS relativement au RNMH, ainsi qu’une assistance connexe?

Nous fournissons à nos clients un code SAS pour le calcul du RNMH de l’ensemble des cas. Toutefois, le code est fourni « tel quel », c’est-à-dire tel que nous l’utilisons pour calculer le RNMH au moyen des données de l’ICIS. Il doit être modifié en fonction de la structure des données et des éléments de données de l’hôpital. Le processus intégral nécessite des compétences de niveau intermédiaire de SAS (y compris la connaissance des macros SAS).

28. Où puis-je obtenir les dossiers des coefficients du RNMH?

Les coefficients de tous les cas se trouvent dans le fichier Excel des coefficients. Si vous avez d’autres questions sur les coefficients, écrivez-nous à rnmh@icis.ca.

29. Comment puis-je mieux m’informer sur le RNMH?

L’information contextuelle et des documents de référence se trouvent sur le site Web de l’ICIS ainsi que dans le Répertoire des indicateurs.

30. Comment puis-je soumettre des commentaires ou d’autres questions à l’ICIS?

Nous aimerions recevoir vos commentaires et questions au sujet des résultats de votre établissement ou de la méthodologie du RNMH. Écrivez-nous à rnmh@icis.ca.