Sauter au sous-navigation

Perspectives d’avenir

Explorons ensemble les possibilités

Les utilisateurs finaux des données de l’ICIS sont des intervenants de premier plan. Voici un témoignage de Tara Chorney, gestionnaire, qualité des données, Santé Alberta. Elle nous explique pourquoi elle garde toujours le numéro de téléphone de l’ICIS à portée de main.

Parlez-moi de votre relation avec l’ICIS.

J’occupe ce poste depuis 8 ans et j’interagis avec l’ICIS d’une façon ou d’une autre presque toutes les semaines. Il arrive, par exemple, que j’aie besoin de précisions au sujet d’une norme particulière en matière de collecte de données ou de répondre à une question de l’ICIS au sujet de nos données provinciales. Je siège aussi à 2 comités nationaux dirigés par l’ICIS. J’entretiens donc des liens de collaboration très étroits avec cet organisme.

Quel est le rôle de l’ICIS?

L’ICIS joue un rôle décisif en favorisant le dialogue de part et d’autre. Nos enjeux sont semblables. Par exemple, toutes les provinces ont amorcé des travaux sur les soins primaires et les dossiers de santé électroniques. En Alberta, nous utilisons le fichier de données sur les soins de santé primaires de l’ICIS comme point de départ. Le fil conducteur est sans aucun doute la communication. Elle nous donne accès à une perspective nationale.

Que réserve l’avenir?

De nombreuses activités sont prévues en 2018. En effet, l’ICIS compte diffuser une nouvelle version des codes de la CIM-10-CA et de la CCI, des Normes canadiennes de codification et des manuels de saisie de l’information de la BDCP et du SNISA*. Nous nous préparons à ces changements et transmettons nos impressions à la demande de l’ICIS. En fait, de nombreuses discussions se déroulent dans l’ensemble des provinces et territoires. C’est une excellente façon d’être au fait des dernières nouvelles et de savoir à quoi s’en tenir. Par exemple, nous sommes en train d’examiner un mécanisme national de saisie des données qui permettra de mieux cerner les sans-abri qui reçoivent des services de soins de courte durée. Ce mécanisme de collecte normalisé donnera lieu à des données de grande qualité qui pourront être utilisées à des fins de recherche et d’analyse. C’est là une occasion d’analyser nos processus et de trouver des façons de les améliorer.

 

* Oui, l’ICIS utilise de nombreux acronymes! En voici quelques-uns :

  • CIM-10-CA : Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes, dixième version, Canada
  • CCI : Classification canadienne des interventions en santé
  • BDCP : Base de données sur les congés des patients
  • SNISA : Système national d’information sur les soins ambulatoires

Le fil conducteur est sans aucun doute la communication. Elle nous donne accès à une perspective nationale.

Tara Chorney, Santé Alberta