Sauter au sous-navigation

L’ICIS s’efforce continuellement d’améliorer la portée et la disponibilité de ses données aux fins d’analyse et de prise de décisions. Le tableau Exhaustivité des banques de données de l’ICIS au 31 mars 2017 (XLSX) fournit un aperçu.

En 2016-2017, plusieurs autorités compétentes ont réalisé des progrès dans la soumission de données à l’ICIS :

  • Le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Manitoba et l’Alberta ont commencé à soumettre des données sur l’expérience des patients.
  • Le Yukon a commencé à soumettre des données sur les demandes de remboursement au titre de ses régimes publics d’assurance médicaments.
  • Tous les établissements de soins en hébergement de Terre-Neuve-et-Labrador déclarent désormais des données et la province a commencé à soumettre des données sur les services à domicile.
  • En Saskatchewan et au Manitoba, la soumission de données rétrospectives sur les services et les paiements au niveau des médecins a été remplacée par la soumission continue de données sur la facturation des médecins à l’échelle des patients, ce qui permet de produire des analyses et des rapports beaucoup plus détaillés. Nous travaillons à obtenir ce type de données détaillées auprès d’autres autorités compétentes.
  • En Saskatchewan, 4 hôpitaux de plus ont commencé à soumettre des données sur les services d’urgence.
  • Dans toutes les provinces et tous les territoires participant à la Base de données sur les congés des patients (BDCP) et au Système national d’information sur les soins ambulatoires (SNISA) de l’ICIS, les hôpitaux de soins de courte durée se sont engagés à devancer de 2 mois leurs dates limites de soumission de données cliniques en fin d’exercice. Plus de 95 % des enregistrements sont déjà soumis selon les nouvelles dates limites.
  • Le Nouveau-Brunswick est à mettre en place un nouveau système d’évaluation dans le secteur des soins en hébergement, ce qui permettra aux établissements de soins de longue durée de soumettre des données à l’ICIS en 2017‑2018.

En plus de recueillir des données par l’intermédiaire de nos banques de données courantes, nous avons collaboré avec 2 établissements de soins de santé primaires pour mettre à l’essai un processus de soumission de données normalisées provenant de systèmes de dossiers médicaux électroniques liés à ce type de soins.