Retour à la page Tendances des dépenses nationales de santé

  • Les dépenses liées aux hôpitaux comptent pour la plus grande part des dépenses totales de santé du secteur public (estimée à 36,5 % en 2017).
  • En leur qualité d’établissements publics, les hôpitaux reçoivent un montant fixe de financement et doivent maximiser la prestation des soins de santé avec cet argent. Durant la présente période de restrictions financières, les budgets des hôpitaux augmentent moins vite qu’avant.
  • Les hôpitaux ont donc modifié la façon dont ils offrent les soins. De plus en plus, les gens qui se faisaient autrefois traiter à l’hôpital sont maintenant traités en consultation externe, ce qui mène à une augmentation importante des visites en soins ambulatoires et en services de santé communautaires et à une légère augmentation de l’activité des soins aux patients hospitalisés.
  • La rémunération compte pour une grande partie des coûts : elle représente plus de 60 % du budget des hôpitaux.

Texte de remplacement pour la figure

  • Le taux annuel moyen de croissance des dépenses des hôpitaux de 2003-2004 à 2010-2011 était de 6,4 %.
  • Le taux de croissance annuel a chuté à 4,2 % en 2011-2012, 3,5 % en 2012-2013, 2,8 % en 2013-2014 et 2014-2015, et 2,5 % en 2015-2016.