Retour à la page Incidence de la reprise précoce d'arthroplasties de la hanche et du genou

Texte de remplacement pour la figure

La principale raison des reprises précoces d’arthroplasties de la hanche est une infection de la prothèse articulaire, à 32,1 %. Viennent ensuite une fracture périprothétique (14,1 %), une instabilité (13,2 %) et un descellement aseptique (11,1 %).

La principale raison des reprises précoces d’arthroplasties du genou est aussi une infection de la prothèse articulaire, à 33,8 %. Viennent ensuite une instabilité (14,9 %), d’autres complications (12,6 %) et un descellement aseptique (9,8 %).

Le coût moyen d’une hospitalisation pour une arthroplastie initiale de la hanche est de 10 031 $; le coût moyen passe à 23 125 $ pour une reprise précoce d’arthroplastie de la hanche en raison d’une infection de la prothèse articulaire. Le coût moyen d’une reprise d’arthroplastie de la hanche pour d’autres raisons est de 15 647 $.

Le coût moyen d’une hospitalisation pour une arthroplastie initiale du genou est de 9 184 $; le coût moyen passe à 17 999 $ pour une reprise précoce d’arthroplastie du genou en raison d’une infection de la prothèse articulaire. Le coût moyen d’une reprise d’arthroplastie du genou pour d’autres raisons est de 12 973 $.

Remarque
* Les reprises sont dites précoces lorsqu’elles sont réalisées dans les 2 ans qui suivent l’arthroplastie initiale.

Comment citer ce document :
institut canadien d’information sur la santé. 1 sur 3 : Proportion de reprises précoces d’arthroplasties de la hanche et du genou attribuables à une infection de la prothèse articulaire. Ottawa, ON : ICIS; 2020.

Retour à la page Incidence de la reprise précoce d'arthroplasties de la hanche et du genou