Note technique: Taux d’hospitalisations liées à des conditions propices aux soins ambulatoires (CPSA)

Printer-friendly version
Untitled Document

2.5Taux d’hospitalisations liées à des conditions propices aux soins ambulatoires (CPSA)

Numérateur

Critères d’inclusionxxxiv :
Tout code de diagnostic principal associé à :

  • épilepsie et autre état de mal épileptique
    CIM-9/ICD-9-CM : 345
    CIM-10-CA : G40, G41
  • maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC)
    • tout code de diagnostic principal (DxP) de
      CIM-9/ICD-9-CM : 491, 492, 494, 496
      CIM-10-CA : J41, J42, J43, J44, J47
    • DxP d’infection aiguë des voies respiratoires inférieures, seulement lorsqu’un diagnostic secondairexxxv de J44 dans la CIM-10-CA ou de 496 dans la ICD-9-CM est
      également présent
      CIM-9/ICD-9-CM : 466, 480-486, 487.0
      CIM-10-CA : J10.0, J11.0, J12-J16, J18, J20, J21, J22
  • asthme
    CIM-9/ICD-9-CM : 493
    CIM-10-CA : J45
  • diabète
    CIM-9 : 250.0, 250.1, 250.2, 250.7
    ICD-9-CM : 250.0, 250.1, 250.2, 250.8
    CIM-10-CA : E10.0^^, E10.1^^, E10.63, E10.64, E10.9^^
    E11.0^^, E11.1^^, E11.63, E11.64, E11.9^^
    E13.0^^, E13.1^^, E13.63, E13.64, E13.9^^
    E14.0^^, E14.1^^, E14.63, E14.64, E14.9^^
  • insuffisance cardiaque et œdème pulmonaire*
    CIM-9/ICD-9-CM : 428, 518.4
    CIM-10-CA : I50, J81
    * À l’exclusion des cas incluant des interventions cardiaques.
  • hypertension*
    CIM-9/ICD-9-CM : 401.0, 401.9, 402.0, 402.1, 402.9
    CIM-10-CA : I10.0, I10.1, I11
    * À l’exclusion des cas incluant des interventions cardiaques.
  • angine*
    CIM-9 : 411, 413
    ICD-9-CM : 411.1, 411.8, 413
    CIM-10-CA : I20, I23.82, I24.0, I24.8, I24.9
    * À l’exclusion des cas incluant des interventions cardiaques.

Liste de codes d’interventions cardiaquesxxxvi à exclure :
CCA : 47^^, 480^-483^, 4891, 4899, 492^-495^, 497^, 498^
ICD-9-CM : 336, 35^^, 36^^, 373^, 375^, 377^, 378^, 379.4-379.8
CCI : 1HA58, 1HA80, 1HA87, 1HB53, 1HB54, 1HB55, 1HB87, 1HD53, 1HD54, HD55, 1HH59, 1HH71, 1HJ76, 1HJ82, 1HM57, 1HM78, 1HM80, 1HN71, 1HN80, 1HN87, 1HP76, 1HP78, 1HP80, 1HP82, 1HP83, 1HP87, 1HR71, 1HR80, 1HR84, 1HR87, 1HS80, 1HS90, 1HT80, 1HT89, 1HT90, 1HU80, 1HU90, 1HV80, 1HV90, 1HW78, 1HW79, 1HX71, 1HX78, 1HX79, 1HX80, 1HX83, 1HX86, 1HX87, 1HY85, 1HZ53 (à l’exception de 1HZ53LAKP),1HZ55
(à l’exception de 1HZ55LAKP), 1.HZ56, 1.HZ57, 1HZ59, 1HZ80, 1HZ85, 1HZ87, 1IF83,
1IJ50, 1IJ55, 1IJ57, 1IJ76, 1IJ80, 1IJ86, 1IK57, 1IK80, 1IK80, 1IN84, 1LA84, 1LC84,
1LD84, 1YY54LANJ

Critères d’exclusion :
1.   Décès avant la sortie
2.   Personnes de 75 ans et plus
3.   Catégorie d’admission égale à nouveau-né, mortinaissance ou donneur décédé

Remarques

Un nouveau code de combinaison pour l’infection aiguë des voies respiratoires inférieures chez les patients souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive (J44.0) a été ajouté à la CIM-10-CA et n’a aucun équivalent dans la CIM-9/ICD-9-CM. D’après les Normes canadiennes de codification, lorsqu’un patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive souffre d’une infection aiguë des voies respiratoires, seul le code J44.0 devrait être utilisé et non les autres codes de la rubrique J44. Ce code devrait être attribué en tant que diagnostic principal (DxP), et la pneumonie devrait être attribuée en tant que diagnostic secondaire. Pour s’assurer que les données sur ce type de patients sont saisies comme il se doit et pour corriger une erreur évidente dans l’utilisation d’un code de combinaison, les cas dont le diagnostic principal est une infection aiguë des voies respiratoires inférieures et le diagnostic secondaire est J44 sont également inclus dans le volume de cas de bronchopneumopathie chronique obstructive.

Il n’y a pas de code unique pour le diabète avec hypoglycémie (CIM-10-CA : E10.63, E11.63, E13.63, E14.63) dans la CIM-9/ICD-9-CM. Cette affection a été codifiée à l’aide du code 250.7 de la CIM-9 et du code 250.8 de la ICD-9-CM, ce qui comprend aussi le diabète et d’autres manifestations précises. Toutefois, cela ne devrait avoir qu’un effet minime sur la comparabilité des taux codifiés selon les systèmes de codification de la CIM-9 et la CIM-10.


xxxiv. Les groupes de diagnostics suivants permettent de classer les cas de CPSA, mais ne sont pas adaptés pour l’estimation des taux pour chacune des maladies hors du contexte des CPSA.

xxxv. Un diagnostic secondaire comprend tout diagnostic autre que le diagnostic principal.

xxxvi. On peut inscrire un code sans égard à l’emplacement. Les interventions abandonnées en cours d’intervention
sont exclues.

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.