Figure 1

Printer-friendly version

Figure 1: Taux d’hospitalisation liée à une CPSA et réductions potentielles du taux selon la province, Canada, 2011-2012 (figure 8 dans le rapport)

Réduire les inégalités sociales diminuerait le nombre d’hospitalisations pour des blessures dues aux comportements suicidaires et d’automutilation

Remarques
Le symbole I représente des intervalles de confiance de 95 %.
—   représente le taux d’hospitalisation à la suite d’une blessure auto-infligée au Canada, 2011-2012.
↓    représente les réductions potentielles du taux.
Les territoires ont été exclus en raison des faibles nombres.
Pour la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, les réductions potentielles du taux n’étaient pas statistiquement significatives; par conséquent, elles ne sont pas affichées dans cette figure.
Aucun quintile de revenu du quartier n’est attribué aux cas du dénominateur dont le code postal est manquant ou invalide et aux personnes qui vivent dans des établissements de soins de longue durée. Ces cas ne sont donc pas inclus dans le calcul de la réduction potentielle du taux. Veuillez consulter l’annexe, page 29, pour obtenir de plus amples renseignements.

Sources
Base de données sur les congés des patients, Système national d’information sur les soins ambulatoires et Système d’information ontarien sur la santé mentale, Institut canadien d’information sur la santé; Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec; Recensement de 2006, Statistique Canada.

 

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.