1.0 État de santé 2012

Printer-friendly version
Untitled Document

1.0 État de santé

Problèmes de santé

1.1 Taux d’hospitalisations à la suite d’une blessure

Définition

Taux d’hospitalisations en établissement de soins de courte durée à la suite d’une blessure résultant du transfert d’énergie (excluant l’intoxication et d’autres blessures non traumatiques), normalisé selon l’âge par 100 000 habitants.

Méthode de calcul

(Nombre total d’hospitalisations à la suite d’une blessure/population totale à la mi-année) x 100 000 (ajusté selon l’âge).

Les blessures sont identifiées par la première occurrence des codes de cause extérieure de traumatisme suivants accompagnés d’un type de diagnostic 9 :

CIM-9 :

E800-E807, E810-E838, E840-E848, E880-E888, E890-E902, E906-E910, E913-E928, E953-E958, E960-E961, E963-E968, E970-E976, E978, E983-E988, E990-E998

CIM-10-CA :

V01-V06, V09-V99, W00-W45, W46, W49-W60, W64-W70, W73-W77, W81, W83-W94, W99, X00-X06, X08-X19, X30-X39, X50, X52, X58, X59, X70-X84, X86, X91-X99, Y00-Y05, Y07-Y09, Y20-Y36

Interprétation

Cet indicateur donne une idée de la pertinence et de l’efficacité des efforts de prévention des blessures, y compris les campagnes de sensibilisation du public, le développement et l’utilisation des produits, les études de conception des collectivités et des voies de circulation, et les ressources de prévention et de traitement.

Normes et points de référence

On n’a pas établi de points de référence pour cet indicateur.

Sources de données

Registre national des traumatismes (RNT), ICIS;
Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Période de référence

Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011.

Perspective globale

Les données couvrent l’ensemble des provinces et territoires.

Remarques

On a exclu l’intoxication, les évènements indésirables, la suffocation, les séquelles et plusieurs autres problèmes de santé qui ne s’inscrivent pas dans le cadre de la définition de traumatisme établie par le Comité consultatif du Registre national des traumatismes. Les nouveau-nés sont également exclus.

On ne peut pas comparer les taux avec ceux du rapport annuel du RNT en raison de différences dans la méthode de classement des patients par secteur géographique.Les données du RNT s’appuient sur la région de l’hospitalisation, tandis que les taux des indicateurs s’appuient sur la région de résidence.

1.2 Taux d'événements d’infarctus aigu du myocarde menant à une hospitalisation

Définition

Taux de nouveaux événements d’infarctus aigu du myocarde (IAM) menant à une hospitalisation en soins de courte durée, normalisé selon l’âge, par 100 000 habitants de 20 ans et plus. Un nouvel événement est défini comme une première hospitalisation pour un IAM ou une hospitalisation récurrente pour un IAM survenant plus de 28 jours après l’admission pour l’événement précédent survenu pendant la période de référence.

Méthode de calcul

(Total des nouveaux événements d’IAM chez les personnes de 20 ans et plus) / (Total de la population de 20 ans et plus à la mi-année) x 100 000 (normalisé selon l’âge).

Numérateur, critères d’inclusion :

  1. IAM présent à l’admission : CIM-10-CA : I21, I22 codifié comme diagnostic de type (1) ou de
  2. Âge à l’admission de 20 ans et plus
  3. Sexe indiqué comme homme ou femme
  4. Admission dans un établissement de soins de courte durée
  5. Résident canadien

Numérateur, critères d’exclusion :

  1. Enregistrements avec un numéro d’assurance-maladie ou une date de naissance non valide
  2. Enregistrements avec une date d’admission ou une date de sortie non valide
  3. Enregistrements pour lesquels l’admission en raison d’un IAM a eu lieu dans les 28 jours suivant l’admission précédente en raison d’un IAM
  4. Transfertsi

Interprétation

L’IAM est l’une des premières causes de morbidité et de mortalité. Par conséquent, il est nécessaire de mesurer sa survenue au sein de la population pour planifier et évaluer les stratégies préventives, affecter les ressources et estimer les coûts. Du point de vue de la surveillance des maladies, un IAM peut se présenter sous les trois formes suivantes : événement non diagnostiqué, événement fatal avant hospitalisation et événement menant à une hospitalisation en soins de courte durée. Les événements d’IAM menant à une hospitalisation ne reflètent pas la totalité des IAM survenant dans la population générale. Cependant, cette information permet d’estimer en temps réel la survenue de la maladie au sein de la population.

Normes et points de référence

Aucun point de référence n’a été établi pour cet indicateur.

Sources de données

Base de données sur les congés des patients (BDCP), ICIS; Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Période de référence

Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011.

Perspectives globales

Les données couvrent l’ensemble des provinces et territoires.

Remarques

Cet indicateur inclut tous les nouveaux événements d’IAM menant à une hospitalisation (nouvel IAM et récidive) au cours de la période de référence. Une personne peut avoir plusieurs événements d’IAM au cours de la période de référence. Il n’inclut pas les événements d’IAM n’ayant pas mené à une hospitalisation en soins de courte durée, ni les IAM survenus à l’hôpital.

Un infarctus du myocarde est défini comme aigu pendant 4semaines (28 jours) dans la CIM-10-CA et pendant 8 semaines dans la CIM-9/ICD-9-CM. Une période de 28 jours peut être utilisée pour définir un nouvel événement d’IAM uniquement dans les enregistrements codifiés dans la CIM-10-CA.

Bibliographie

FONDATION DES MALADIES DU COEUR DU CANADA. The Growing Burden of Heart Disease and Stroke in Canada 2003, Ottawa (Ont.), Fondation des maladies du cœur du Canada, 2003.
MANUEL, D. G., et coll. « How Many People Have Had a Myocardial Infarction? Prevalence Estimated Using Historical Hospital Data », BMC Public Health, vol. 7 (2007), p. 174.

1.3 Taux d'événements d’accident vasculaire cérébral (AVC) menant à une hospitalisation

Définition

Taux de nouveaux événements d’AVC menant à une hospitalisation en soins de courte durée, normalisé selon l’âge, par 100 000 habitants de 20 ans et plus. Un nouvel événement est défini à partir d’une hospitalisation pour un AVC incident ou une hospitalisation pour une hospitalisation précédente pour AVC survenant dans les 28 jours suivant l’admission précédente pour AVC.

Méthode de calcul

(Total de nouveaux événements d'AVC chez les personnes de 20 ans et plus) / Total de la population de 20 ans et plus à la mi-année) x 100 000 (normalisé selon l’âge)

Numérateur, critères d’inclusion :

  1. AVC présent à l’admission
    (CIM-10-CA: I60-I64; ICD-9-CM: 430-432; 433-434 dont le cinquième caractère est égal à 1; 436) codifié comme diagnostic de type (1) or
  2. Âge à l’admission de 20 ans et plus
  3. Sexe indiqué comme homme ou femme
  4. Admission dans un établissement de soins de courte durée
  5. Résident canadien

Numérateur, critères d’exclusion :

  1. Enregistrements avec un numéro d’assurance-maladie ou une date de naissance non valide
  2. Enregistrements avec une date d’admission ou une date de sortie non valide
  3. Enregistrements pour lesquels l’admission en raison d’un AVC a eu lieu dans les 28 jours suivant l’admission précédente en raison d’un AVC
  4. Transfertsii

Interprétation

L’AVC est l’une des premières causes de handicap à long terme et de décès. Par conséquent, il est nécessaire de mesurer sa survenue au sein de la population pour planifier et évaluer les stratégies préventives, affecter les ressources et estimer les coûts. Du point de vue de la surveillance des maladies, un AVC peut se présenter sous les trois formes suivantes : événement fatal avant hospitalisation, événement non fatal ne menant pas à une hospitalisation et événement menant à une hospitalisation en soins de courte durée. Les événements d'AVC menant à une hospitalisation ne reflètent pas la totalité des AVC survenant dans la population générale. Cependant, cette information permet d’estimer en temps réel la survenue de la maladie au sein de la population.

Normes et points de référence

Aucun point de référence n’a été établi pour cet indicateur.

Source de données

Base de données sur les congés des patients (BDCP), ICIS.

Période de référence

Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011.

Perspectives globales

Les données couvrent l’ensemble des provinces et territoires, à l’exception du Québec. Les taux du Québec ne sont pas disponibles en raison de différences dans la collecte de données.

Remarques

Cet indicateur inclut tous les nouveaux événements d’AVC menant à une hospitalisation (nouvel AVC et récidive) au cours de la période de référence. Une personne peut avoir plusieurs événements d’AVC au cours de la période de référence. Il n’inclut pas les événements d’AVC n’ayant pas mené à une hospitalisation en soins de courte durée, ni les AVC survenus à l’hôpital.

Les AVC causés par l’occlusion des artères pré-cérébrales sont inclus dans cet indicateur alors qu’ils ne peuvent pas être identifiés dans les enregistrements codifiés dans la CIM-9

Bibliographie

FONDATION DES MALADIES DU COEUR DU CANADA. The Growing Burden of Heart Disease and Stroke in Canada 2003, Ottawa (Ont.), Fondation des maladies du cœur du Canada, 2003.

JOHANSEN, H. L., et coll. « Incidence, Comorbidity, Case Fatality and Readmission of Hospitalized Stroke Patients in Canada », Canadian Journal of Cardiology, vol. 22 (2006), p. 65-71.

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ. WHO STEPS Stroke Manual: The WHO STEPwise Approach to Stroke Surveillance, Genève (Suisse), OMS, 2006.

TRUELSEN, T., R. BONITA et K. JAMROZIK. « Surveillance of Stroke: A Global Perspective », International Journal of Epidemiology, suppl. 1 (2001), p. S11-S16.

Décès

1.4 Mortalité prématurée

Définitions

Taux de mortalité prématurée : Taux normalisé selon l’âge de décès prématurés par 100 000 habitants. Le décès est considéré prématuré chez les personnes de moins de 75 ans.

Années potentielles de vie perdues (APVP) : Taux normalisé selon l’âge d’APVP par 100 000 habitants. Le nombre d’APVP désigne le nombre d’années qu’une personne décédée avant l’âge de 75 ans n’a pas vécues.

Méthode de calcul

Taux de mortalité prématurée :
(Nombre total de décès chez les personnes de moins de 75 ans / total de la population de moins de 75 ans à la mi-année) x 100 000 (ajusté selon l’âge).
Années potentielles de vie perdues (APVP) :
(Somme des écarts entre 75 et l’âge au décèsiii / total de la population de moins de 75 ans à la mi-année) x 100 000 (ajusté selon l'âge)

Interprétation

La mortalité prématurée est un indicateur de la santé de la population qui rend compte
du nombre de décès à un âge jeune. Cet indicateur peut servir à orienter les mesures de promotion de la santé et de prévention des maladies.

Normes et points de référence

Il n’existe aucun point de référence pour cet indicateur.

Source des données

Statistique de l’état civil, Base de données sur les décès, Statistique Canada

Période de référence

Les taux sont établis selon des données totalisées sur trois ans, du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2008.

Perspective globale

Disponible pour l’ensemble des provinces et territoires.


 

i Une admission ultérieure pour un IAM qui a lieu le même jour ou avant que la sortie à la suite d’une admission précédente pour un IAM est considérée comme un transfert.

ii Une admission ultérieure pour un AVC qui a lieu le même jour ou avant que la sortie à la suite d’une admission précédente pour un AVC est considérée comme un transfert.

iii Les taux d’APVP pour chacun des groupes d’âge de cinq ans sont accessibles au www.statcan.gc.ca/pub/82-221-x/2011002/quality-qualite/qua2-fra.htm#a229.

 

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.