Les préjudices dans les hôpitaux canadiens… une réalité (infographie)

Printer-friendly version

‹ Retour au Communiqué

infographie

Les préjudices dans les hôpitaux canadiens… une réalité.

En général, les hôpitaux sont des lieux sécuritaires. Toutefois, il peut survenir des événements préjudiciables qui nuisent aux patients. Bon nombre de ces préjudices peuvent être évités.

À quelle fréquence se produisent-ils? Parmi les séjours hospitaliers effectués au Canada en 2014-2015, un sur 18 a donné lieu à au moins un préjudice, c’est-à-dire 138 000 hospitalisations sur 2,5 millions.

Quels types de préjudices subissent les patients? On compte 4 types de préjudices. En 2014-2015, 37 % étaient des affections liées aux soins de santé et aux médicaments (comme les plaies de lit et les erreurs d’administration de médicaments); 37 % étaient attribuables à une infection (comme les infections du site opératoire); 23 % découlaient d’une intervention (comme une hémorragie à la suite d’une opération); et 3 % étaient des accidents chez les patients (comme les chutes).

Que faire pour réduire ces préjudices? À l’aide d’une récente mesure des préjudices à l’hôpital, nous recueillons des données sur la fréquence des événements préjudiciables et fournissons des renseignements sur la façon de les prévenir. Les hôpitaux, ainsi que les patients et leurs familles, contribuent à rendre les soins plus sécuritaires pour tous les Canadiens.

Les présentes statistiques excluent les données du Québec et les données sur certains patients en santé mentale.

 

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.