Ligne du temps statique

Printer-friendly version

Les soins de santé au Canada 2012 : ligne du temps statique

Introduction | Ligne du temps interactive |  Rapport complet (PDF)

 

Rapport complet

Le présent rapport met en lumière ce que l'on sait de l'expérience du patient en matière de temps d'attente pour des soins dans différents milieux, de même que les lacunes à cet égard. Il présente aussi des exemples d'initiatives ayant effectivement contribué à réduire les temps d'attente. De plus, il relève les domaines clés sur lesquels les décideurs du système de santé pourraient se pencher afin d'affronter les défis que posent les temps d'attente.

Télécharger le
Rapport complet
Télécharger
Arthroplastie du genou : l'histoire d'Hani

Soins de
routine

Attente pour voir un médecin de famille

2 jours (moyenne)

La majorité des Canadiens (85 %) déclarent avoir un médecin de famille.

Un Canadien sur quatre déclare avoir de la difficulté à accéder à des soins immédiats pour des problèmes de santé courants. Seulement 15 % des Canadiens jugent ces délais inacceptables.

Chapitre 1 : Temps d'attente pour des soins courants

Soins de
routine

Attente pour des tests diagnostiques

IRM : de 32 à 55 jours (médiane)

Habituellement, les radiographies donnent suffisamment d'information pour diagnostiquer des problèmes qu'une arthroplastie du genou permettra parfois de régler. Quand davantage d'information est nécessaire, comme dans le cas d'Hani, il peut être important d'avoir recours à l'imagerie par résonance magnétique (IRM).

En général, la radiographie est une technologie assez accessible qui peut être réalisée le jour même où l'on en fait la demande. Par contre, les patients doivent attendre avant d'avoir accès à l'IRM. En 2011, les temps d'attente médians pour l'IRM étaient de 32 jours à l'Île-du-Prince-Édouard) à 55 jours au Manitoba. Les temps d'attente pour l'IRM ont diminué au cours des trois dernières années.

Chapitre 1 : Temps d'attente pour des soins courants

Soins de
routine

Temps d'attente pour voir un spécialiste

1 à 3 mois (médiane)

Les Canadiens sont plus enclins à signaler des problèmes quand ils attendent pour voir un spécialiste, une personne sur dix attendant plus de trois mois. La moitié des Canadiens — y compris Hani — attendent plus d'un mois avant de voir un spécialiste.

Chapitre 1 : Temps d'attente pour des soins courants

Soins de
courte durée

Attente pour une arthroplastie du genou

3 mois et demi (médiane)

En 2011, à l'échelle pancanadienne, 50 % des patients ont subi une arthroplastie du genou dans un délai de trois mois et demi, tandis que 75 % des patients ont été traités dans le délai cible d'environ six mois. Dans un délai de neuf mois, 90 % des patients avaient été traités.

Chapitre 3 : Temps d'attente pour des soins de courte durée

Soins de
courte durée

CHIRURGIES PRATIQUÉES

 

Les données recueillies à l'échelle pancanadienne ne permettent pas de conclure que le fait de mettre l'accent sur les interventions chirurgicales prioritaires, comme les arthroplasties du genou, a eu un impact négatif sur les autres interventions. Des variations en matière de volumes d'interventions chirurgicales ont été observées entre les provinces, probablement parce que celles-ci ont adopté des stratégies différentes en vue de régler les questions de temps d'attente et d'accès aux soins.

Chapitre 3 : Temps d'attente pour des soins de courte durée

Soins de
courte durée

Attente pour une admission en réadaptation
pour patients hospitalisés

2 jours (médiane)

Chaque jour, environ 5 % des lits en soins de courte durée sont occupés par des patients en attente d'une place dans un autre milieu de soins, comme un établissement de réadaptation pour patients hospitalisés.

Environ un patient ayant subi une arthroplastie du genou sur dix est admis en soins de réadaptation pour patients hospitalisés. Pour les patients qui attendent une place en réadaptation pour patients hospitalisés à un niveau de soins alternatif, le temps d'attente médian est de deux jours.

Chapitre 3 : Temps d'attente pour des soins de courte durée

Soins
spécialisés

Attente pour une sortie d'un établissement
pour patients hospitalisés en réadaptation

1 jour (moyenne)

Les personnes qui reçoivent des soins spécialisés pour patients hospitalisés en réadaptation, par exemple, attendent également lorsqu'elles doivent être transférées vers un nouveau milieu de soins. En moyenne, les patients atteints de troubles orthopédiques — comme Hani — attendent un jour avant d'obtenir leur congé.

Chapitre 4 : Temps d'attente pour des soins spécialisés

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.