Figure 1 : Tendances liées à la proportion de patients ayant reçu des soins dans les délais de référence, selon la province et le domaine prioritaire, 2009 à 2011

Printer-friendly version

Figure 1 : Tendances liées à la proportion de patients ayant reçu des soins dans les délais de référence, selon la province et le domaine prioritaire, 2009 à 2011 (figure 2 du rapport)

Légende

p Augmentation d’au moins 10 points de pourcentage de patients recevant des soins dans le délai de référence.

q Baisse d’au moins 10 points de pourcentage de patients recevant des soins dans le délai de référence.

▬ Aucun changement quant à la proportion de patients ayant reçu des soins dans le délai de référence.

Remarques sur la page suivante.

Remarques

* D’après le point de référence pancanadien, la chirurgie de la cataracte doit avoir lieu dans un délai de 16 semaines (112 jours) pour les patients à risque élevé. Comme la définition de « risque élevé » ne fait pas encore l’objet d’un consensus, ce délai de référence est utilisé pour tous les niveaux de priorité.

† D’après le point de référence pancanadien, le pontage coronarien doit avoir lieu dans un délai de 2 à 26 semaines (de 14 à 182 jours), selon le niveau d’urgence. Comme les définitions des niveaux d’urgence ne sont pas encore uniformes, les provinces déclarent le pourcentage de patients traités au cours d’une période de six mois. Les tendances n’ont pu être établies en raison de changements dans la population déclarée.

‡ Le Québec déclare le pourcentage de patients ayant subi un pontage coronarien dans le délai de référence selon ses propres définitions des niveaux d’urgence.

§ Les temps d’attente pour une réparation d’une fracture de la hanche au Québec ne sont pas inclus en raison de différences méthodologiques dans les données. Pour obtenir des renseignements sur les temps d’attente pour une réparation d’une fracture de la hanche au Québec, consultez la publication de l’ICIS, Comparer les temps d’attente pour une réparation d’une fracture de la hanche entre le Québec et les autres provinces et territoires.

** L’Île-du-Prince-Édouard ne dispense aucun service de cardiologie : les patients sont traités à l’extérieur de la province.

Les estimations pancanadiennes ont été calculées en fonction des données soumises par les provinces sur le pourcentage de patients traités dans le délai de référence et les temps d’attente du 50e et du 90e percentile.

Les tendances ont été établies pour les provinces dont au moins trois ans de données étaient disponibles. On dégage une tendance lorsqu’il
y a une variation d’au moins 10 points de pourcentage (à la hausse ou à la baisse) de la proportion de patients recevant des soins dans le délai de référence par rapport aux chiffres de 2009. Les proportions présentant une variation inférieure à 10 points de pourcentage ont été considérées comme inchangées.

Il n’existe pas de délai de référence pancanadien pour les examens d’IRM et de TDM.

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.