Communiqué : Les temps d’attente demeurent stables malgré la hausse du nombre d’interventions

Printer-friendly version

Comparaisons provinciales, régionales et internationales maintenant disponibles

14 avril, 2015 — Bien que le nombre d’interventions ait augmenté au Canada, les temps d’attente pour les interventions prioritaires (radiothérapie, remplacement articulaire, réparation de fracture de la hanche et chirurgie de la cataracte) sont demeurés stables.

En effet, chaque année depuis 2010, environ 8 patients sur 10 ont subi une chirurgie prioritaire dans les délais prescrits et approuvés.

C’est ce que révèle le rapport Les temps d’attente pour les interventions prioritaires au Canada 2015 publié par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

« l’accès rapide aux soins est très important pour les Canadiens. Le gouvernement s’est donc engagé fermement, au cours des 10 dernières années, à réduire les temps d’attente tout en assurant la qualité des soins dans le système de santé. Nos données témoignent des progrès accomplis — la majorité des Canadiens peuvent maintenant subir une chirurgie prioritaire dans les délais prescrits —, mais elles montrent aussi les aspects à améliorer. »

– David O’Toole, président-directeur général de l’ICIS

En 2014, 98 % des traitements de radiothérapie ont été administrés dans le délai prescrit de 28 jours. Le pourcentage de patients atteints du cancer qui ont reçu des traitements de radiothérapie est demeuré le même depuis 2010, même si le nombre de traitements administrés l’an dernier a augmenté de 34 % par rapport à 2010.

La réparation de fracture de la hanche est le seul type de chirurgie pour lequel on a observé une nette amélioration depuis 2010; en effet, 84 % de ces interventions ont été effectuées dans le délai prescrit en 2014, une amélioration de 6 % depuis 2010.

De plus, 83 % des remplacements de la hanche, 79 % des remplacements du genou et 80 % des chirurgies de la cataracte ont eu lieu dans le délai prescrit. Or, le nombre d’interventions réalisées a augmenté pour tous les types de chirurgies entre 2010 et 2014.

Variations régionales par province pour les remplacements articulaires

Le rapport porte principalement sur les résultats provinciaux, mais il présente aussi les temps d’attente par région pour un remplacement de la hanche ou du genou. Les nouvelles données indiquent que le pourcentage de patients ayant subi un remplacement de la hanche ou du genou dans le délai prescrit varie beaucoup d’une province à l’autre.

À l’échelle régionale, il ne semble pas y avoir de lien entre la taille de la population et le temps qu’ont attendu les patients avant de recevoir des soins.

Dans les grandes provinces, le pourcentage de chirurgies pratiquées dans les délais prescrits varie aussi entre les régions populeuses. Par exemple, on observe une variation importante entre les 6 réseaux locaux d’intégration des services de santé qui desservent la région de Toronto quant au pourcentage de patients traités dans les délais prescrits : de 54 à 98 % pour les remplacements de la hanche et de 50 à 96 % pour les remplacements du genou.

Sur la scène internationale

Grâce aux données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il est maintenant possible de comparer les temps d’attente au Canada avec ceux au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande, au Portugal, en Finlande, en Australie et en Estonie.

Par comparaison avec les pays de l’OCDE, le Canada affiche les temps d’attente parmi les plus courts pour les chirurgies de la cataracte et les remplacements de la hanche ou du genou; il affiche par ailleurs le temps d’attente le plus court pour les chirurgies de la cataracte.

Pour obtenir un document de l'ICIS dans un format de remplacement, remplissez le formulaire de demande d’accès sur le site de l'ICIS.