Journée d’apprentissage entre pairs sur les mesures axées sur les patients : faire le pont

Améliorer les données déclarées par les patients : notre démarche

Mars 2017

Nous cherchons toujours à rejoindre nos intervenants — les gens et les organismes qui veillent à ce que les Canadiens profitent des meilleurs soins qui soient. C’est dans cet esprit d’ouverture que l’ICIS a organisé, à Toronto, sa première journée d’apprentissage entre pairs sur les mesures axées sur les patients.

Retour sur l’apprentissage entre pairs

Cette séance, qui s’étalait sur toute la journée et réunissait des intervenants de partout au pays partageant une grande expertise des mesures axées sur les patients, a favorisé l’échange de connaissances. C’était aussi l’occasion de promouvoir une meilleure utilisation des données déclarées par les patients dans le but d’améliorer la qualité.

Cette journée entre pairs, combinant activités de groupe, tables rondes et conférences, visait à permettre aux participants de mieux se familiariser avec les approches et les pratiques exemplaires pour

  • trouver des solutions applicables dans l’utilisation de données déclarées par les patients;
  • transmettre les données déclarées par les patients à différents intervenants au sein des organismes dans le but de favoriser l’optimisation de la qualité;
  • aider le personnel de première ligne et les dirigeants cliniques à utiliser les données déclarées par les patients;
  • utiliser les analyses de données en vue d’améliorer les expériences et les choix des patients.

Des experts du Canada et d’autres pays ont pu partager leurs connaissances sur la mesure des expériences des patients, notamment

  • Heather Colquhoun (Université de Toronto), qui a fait une présentation sur la science de la vérification et de la rétroaction (application et pratiques exemplaires pour communiquer les données);
  • Daniel Bokar (clinique Cleveland), qui a traité de l’utilisation et de la communication des données déclarées par les patients;
  • Lena Cuthbertson (ministère de la Santé de la Colombie-Britannique), Kevin Harter (centre de soins York), Debra Bournes (L’Hôpital d’Ottawa) et Eric Bohm (Institut de la hanche et du genou de Concordia), qui ont animé une table ronde sur la mise en pratique des données déclarées par les patients (expériences dans le système de santé).

La journée s’est conclue sur une vidéo du Bureau of Health Information de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

Avantages des mesures axées sur les patients

La journée d’apprentissage entre pairs était l’occasion rêvée pour le personnel de l’ICIS de collaborer avec des médecins, des administrateurs, des chercheurs et des patients sur le thème de l’expérience des patients.

Chaque séance a donné lieu à des discussions animées sur la mesure des expériences des patients et les avantages d’une évaluation des soins qui tient compte du patient.

En anglais seulement.

Chaque participant profite à sa façon d’un tel événement, qu’il soit représentant des patients ou administrateur d’un établissement de santé. Ils sont tous exposés aux différents points de vue, ce qui démontre que chacun a un rôle à jouer dans la prestation de soins de qualité axés sur les patients.

Perspectives

La mesure des expériences des patients est une partie intégrante de l’évaluation globale de la performance du système de santé.

L’ICIS recueille des données sur l’expérience des patients dans les hôpitaux de soins de courte durée à travers le Canada. En effet, le Sondage sur les expériences d’hospitalisation des patients canadiens (SEHPC) permettra aux hôpitaux d’obtenir des données pertinentes et comparables et donc de mieux comprendre leurs patients.

Bientôt, les provinces et territoires et les établissements de santé auront accès à des indicateurs sur les impressions de leurs patients quant à la propreté, à la gestion de la douleur et à la communication avec les médecins — des renseignements importants qui viendront renforcer les leçons tirées de la journée d’apprentissage entre pairs.