Nous sommes à l’écoute! La création d’un nouvel indicateur financier sur les soins à long terme est en cours

Printer-friendly version
La collaboration à la source d’un indicateur financier sur les soins de longue durée

À l’ICIS, nous comptons sur les intervenants. Leurs commentaires nous aident à améliorer notre travail de manière à mieux répondre à leurs besoins. Voilà qui peut donner lieu à de nouvelles analyses, de nouvelles méthodologies et, parfois, de nouveaux indicateurs. 

Des commentaires qui font germer une idée

Un de nos projets en cours démontre très bien comment un commentaire peut donner naissance à la création d’un indicateur. La population canadienne vieillit et il est de plus en plus important de comprendre les soins aux personnes âgées. C’est pourquoi les intervenants de partout au pays nous ont demandé de réorienter nos efforts et de nous pencher sur les dépenses tout au long du continuum des soins de santé. Notre tout dernier rapport de la Base de données sur les dépenses nationales de santé (BDDNS) révèle que les dépenses consacrées aux « autres établissements » — qui offrent surtout des soins de longue durée — représentent 10,7 % des dépenses de santé annuelles au Canada.

Par conséquent, nous avons commencé à élaborer un nouvel indicateur financier : Coût par jour de présence standard d’un résident en soins de longue durée. Pour ce faire, nous avons tout d’abord consulté des intervenants du domaine de la santé à Terre-Neuve-et-Labrador. L’automne dernier, 40 représentants de multiples organismes de santé de cette province ont participé à la consultation et émis de précieux commentaires. D’autres consultations ont aussi eu lieu depuis, en Alberta et au Manitoba. Nous travaillons à organiser des discussions avec d’autres provinces, au cours des prochains, mois, au sujet de la production de rapports financiers ayant trait au le secteur des soins de longue durée.

Pourquoi cet indicateur est-il important?

L’indicateur Coût par jour de présence standard d’un résident en soins de longue durée combine des données financières et cliniques. Une fois finalisé, il offrira une perspective pancanadienne. Des discussions avec des gestionnaires du système de santé ont confirmé que cet indicateur sera très utile à la planification et à l’établissement des budgets. Il pourrait aussi être utilisé dans le contexte de la mesure des coûts et de la gestion par objectifs.

Un indicateur qui suscite le dialogue

Jusqu’à présent, la création de cet indicateur a suscité des réactions des plus favorables. Les précieuses discussions qui ont eu lieu ont permis de finaliser la démarche et d’élaborer une solide méthodologie. Ces discussions, qui ont alimenté le dialogue au pays sur les soins de longue durée et les coûts qui y sont associés, se poursuivront à mesure que nous avançons vers notre objectif.