Déterminer les soins appropriés pour les aînés au Canada

Systèmes de santé canadiens : comment mieux répondre aux besoins de la population vieillissante?

Septembre 2017

La population du Canada vieillit. Les derniers résultats du Recensement de 2016 indiquent que, pour la première fois, la population des aînés a dépassé celle des enfants. On prévoit que dans les 20 prochaines années, la croissance de la population des personnes très âgées (75 ans et plus) s’accélérera, ce qui la fera doubler. Ce changement démographique soulève une question : quelle est la meilleure façon pour nos systèmes de santé de répondre aux besoins uniques des personnes plus âgées?

Perspectives de la population de personnes âgées au Canada : du jamais vu

Dans son plan stratégique, l’ICIS a désigné les aînés comme population prioritaire. Nos travaux à accomplir vis‑à‑vis de nos thèmes et populations prioritaires aideront à éclairer les politiques et les décisions en vue d’améliorer la qualité et la sécurité des soins de santé.

Aînés en transition

Le rapport Aînés en transition : Cheminements dans le continuum des soins porte sur une étude pluriannuelle de plus de 59 000 aînés au Canada. Cette étude révèle qu’un aîné sur 5 admis en soins en hébergement aurait peut‑être pu, avec un soutien adéquat, demeurer à la maison, ce qui met en lumière le besoin de soutien communautaire additionnel pour aider les aînés à garder leur autonomie aussi longtemps que possible.

Steve Atkinson, gestionnaire, Analyses et Projets spéciaux à l’ICIS : « Nos analyses nous ont montré que les besoins de certains aînés admis en soins en hébergement étaient semblables à ceux des aînés qui reçoivent un soutien dans la collectivité. Si on pouvait réduire notre recours aux soins en hébergement, on pourrait mieux tirer profit de ces ressources et desservir une plus grande population. »

Autre constatation : les aînés évalués à l’hôpital sont beaucoup plus susceptibles d’être admis en soins en hébergement que ceux qui sont évalués dans la collectivité.

Le rapport Aînés en transition démontre la pertinence d’une meilleure intégration à long terme entre les soins hospitaliers et de longue durée. 

Besoins et milieux de soins des personnes âgées : améliorer l’intégration

« Ce que nous avons appris, c’est que les personnes dont les besoins sont évalués à l’hôpital risquent beaucoup plus d’être admises en soins en hébergement et d’y faire la transition beaucoup plus tôt que celles aux besoins semblables qui ont été évaluées dans la collectivité, poursuit Steve. On pourrait y voir des occasions pour notre système de santé d’améliorer l’intégration entre les soins hospitaliers et de longue durée pour que les aînés qui ont des besoins plus criants soient priorisés. »

Utilisez ces outils Web sur les aînés en transition pour observer les changements qui ont eu lieu dans la croissance de la population des aînés et afficher des renseignements sur les aînés évalués relativement aux services à domicile et aux soins en hébergement selon la région sanitaire et au fil du temps.

La suite des choses

Les soins en hébergement sont habituellement le service le plus intensif et coûteux du secteur des soins de longue durée, puisqu’ils sont destinés à des personnes aux besoins complexes. La proportion d’aînés plus âgés au Canada étant toujours à la hausse, on estime que le nombre de personnes qui auront besoin de soins augmentera.

Les décideurs des systèmes de santé du Canada comprennent mieux de quelle façon les aînés passent de l’autonomie aux soins de longue durée, ainsi que les facteurs qui influencent la transition aux soins en hébergement. Grâce aux données sur les aînés pertinentes, actuelles et exploitables de l’ICIS, ces décisions seront mieux appuyées.