Améliorer l’efficacité du système de santé au Canada : un cadre conceptuel

La transmission des connaissances est une des valeurs chères à l’ICIS. C’est ce qu’a démontré récemment notre équipe de l’Initiative sur la santé de la population canadienne (ISPC), en demandant à des décideurs de la Colombie-Britannique et de la Nouvelle-Écosse de faire part de leurs actions et défis clés dans l’amélioration de leur système de santé respectif. Résultat : une étude qualitative qui constitue la troisième et dernière phase de notre projet sur l’efficacité du système de santé canadien.

Qu’est-ce qui influe sur l’efficacité?

Les leaders de la santé s’entendaient sur un point : l’optimisation du système de santé passe par un leadership fort, mais elle peut se buter à des facteurs externes. Les actions qu’ils mènent peuvent se produire dans les 5 grandes dimensions suivantes :

  • suivi de la performance aux fins de responsabilisation et de prise de décisions
  • intégration de la gouvernance et de la prestation des soins à l’échelle du système
  • partenariats hors du secteur de la santé pour améliorer la santé de la population
  • participation et rémunération des médecins
  • souplesse du financement

Les décideurs étaient d’avis que ces dimensions, et les défis inhérents à chacune d’entre elles, expliquent en partie pourquoi certaines régions sanitaires connaissent plus de succès que d’autres dans leur démarche d’optimisation.

Cadre conceptuel d’optimisation du système de santé

Pourquoi cette étude?

L’ICIS a pour mandat d’améliorer la santé et les soins de santé. Et pratiquement chaque province et territoire aspire ouvertement à optimiser ses ressources. Or toute entité publique peut se servir du cadre conceptuel inspiré de cette étude pour évaluer ou comparer les progrès réalisés.

« Les politiques de la santé continuent d’être axées avant tout sur l’amélioration de la performance du système de santé et sur une meilleure utilisation des budgets », explique Sara Allin, chercheuse principale à l’ISPC et coauteure du rapport. « Le débat public continue de s’orienter vers l’optimisation plutôt que vers l’augmentation des ressources en santé. Nous espérons que cette étude éclairera le débat sur la question complexe de l’efficacité au pays, qu’elle aidera les régions à élaborer et appliquer des stratégies pour améliorer l’efficacité à l’échelle locale. »

Consultez notre nouveau rapport : Améliorer l’efficacité du système de santé au Canada: point de vue des décideurs.