Parlons des soins de fin de vie

Parlons des soins de fin de vie

Environ les 3 quarts (76 %) des résidents canadiens en soins de longue durée ont demandé de ne pas être réanimés en cas d’insuffisance respiratoire ou d’arrêt cardiaque. Les directives préalables permettent à un résident de faire part de ses préférences en matière d’intervention et de traitement dans l’éventualité où il ne serait plus en mesure de décider par lui-même. Avez-vous discuté de vos préférences avec vos proches?

juillet 2016
Yes | Oui
68% (13 votes)
I’m planning on it soon | Je prévois le faire bientôt
16% (3 votes)
No, and I don’t think I will | Non, et je ne pense pas le faire
16% (3 votes)
Total votes: 19