L’ICIS fête ses 20 ans!

IFimage feb2014 land FR (jpg)

Pour ceux qui contribuent à la collecte des données de l’ICIS et ceux qui en bénéficient — analystes, codificateurs, dispensateurs de soins de santé, chercheurs, responsables de l’élaboration des politiques et beaucoup d’autres — il est difficile d’imaginer que l’ICIS n’a pas toujours existé.

Néanmoins, en 1988, la possibilité qu’un organisme se consacre exclusivement à améliorer l’information sur la santé au Canada n’était qu’une idée — l’étincelle qui a déclenché une discussion entre les ministres de la Santé au pays et qui a mené à la création d’un groupe de travail national sur le sujet.

Dans le rapport de 1991 du Groupe de travail national sur l’information en matière de santé, le président du groupe, Martin Wilk, affirme que l’information sur la santé au Canada est dans un état pitoyable. Pour lui, cette information est un peu comme une forêt aux frontières indéterminées dont on n’a pas encore établi la carte.

Le rapport recommande, entre autres, la création d’un institut non gouvernemental d’information sur la santé qui jouerait un rôle important à titre de partenaire collaborateur. Trois ans plus tard, en 1994, l’ICIS voit le jour.

Depuis, nous sommes passés de 112 employés à Ottawa et à Toronto à plus de 700 partout au pays. Durant ces deux décennies, nous avons également multiplié le nombre de bases de données, qui est passé de 3 à 27. Ces bases contiennent des données et de l’information sur de nombreux aspects du système de santé.

Aujourd’hui, l’ICIS joue un rôle de premier plan dans l’élaboration et la coordination d’un système commun d’information sur la santé au Canada. À ce titre, il occupe une place importante dans le paysage des soins de santé.

Selon Alan Forster, médecin et directeur scientifique à l’évaluation de la performance à l’Hôpital d’Ottawa, le rôle de chef de file de l’ICIS représente une contribution importante au système de santé du Canada. Sa capacité de permettre aux intervenants œuvrant dans le système de santé de faire un suivi des changements et de surveiller la performance est également d’une importance capitale.

« Mon rôle de scientifique m’a donné l’occasion de voyager partout dans le monde, et je peux confirmer que, sur la scène internationale, l’ICIS se débrouille très bien comparativement à d’autres pays et à leur capacité d’accomplir ce que nous réussissons à faire ici au Canada, affirme le Dr Foster. Le Canada est l’un des meilleurs pays du monde, et c’est en grande partie grâce à l’ICIS et à son travail. »

Il est facile de constater certains des résultats de ce travail dans les nombreux témoignages sur la façon dont les gens utilisent les données de l’ICIS. De la lutte contre la dépression chez les personnes âgées à la réduction du recours à la contention dans les centres de soins infirmiers, de nombreux exemples sous forme de texte ou de vidéo montrent de quelle façon les données de l’ICIS contribuent chaque jour à améliorer la santé des Canadiens. Par exemple :

Mais l’ICIS ne se distingue pas uniquement par l’utilisation et les retombées de ses données. En effet, nos intervenants, nos partenaires et nos employés constituent une importante composante de ce succès.

Il suffit d’interroger John Wright à ce sujet. Lorsqu’on lui a demandé de raconter l’expérience la plus enrichissante de son mandat comme président-directeur général de l’ICIS, il a déclaré que chaque expérience a été tout aussi enrichissante que les autres. Pour lui, son expérience la plus formidable au cours des quatre dernières années a été — et demeure encore — de rencontrer, de découvrir et d’apprécier les gens remarquables de l’ICIS et ses intervenants.

L’avenir qu’il souhaite à l’ICIS pour les 20 prochaines années? Un programme enrichissant, excitant et novateur rempli d’initiatives palpitantes, exaltantes et stimulantes.

Dans le cadre des célébrations de cet anniversaire, nous vous invitons à visiter notre site Web au cours des 12 prochains mois pour en apprendre davantage sur les événements marquants et les progrès importants que nous avons réalisés ensemble depuis 1994 en matière d’information sur la santé.

Faits saillants

La conversation qui a tout déclenché

Six ans avant que l’ICIS n’ouvre ses portes en 1994, les sous-ministres du Canada discutent déjà de l’amélioration de l’information sur la santé au pays.

Le sujet leur tient tellement à cœur qu’ils créent le Conseil national d’information sur la santé afin d’examiner de plus près cette question par l’intermédiaire d’un groupe de travail. Les conclusions du groupe sont présentées dans le document La création de systèmes d’information sur la santé pour le Canada : rapport du Groupe de travail national de l’information en matière de santé.

Un institut indépendant pour de l’information sur la santé

Le rapport recommande la mise sur pied d’un conseil national responsable de la coordination de l’information sur la santé et d’un institut indépendant d’information sur la santé.

Trois ans plus tard, l’ICIS voit le jour à la suite de la fusion du Hospital Medical Records Institute (HMRI) et du groupe Systèmes d’information de gestion (SIG). Le Conseil d’administration de l’ICIS devient le conseil national responsable de la coordination de l’information sur la santé. L’ICIS a pour mandat, entre autres, d’étendre les normes d’information sur la santé à tous les services de santé.

De bases de données à banques de données

L’ICIS ne compte à ses débuts que 112 employés et trois bases de données : la Base de données sur les congés des patients (BDCP), le Registre ontarien des traumatismes (ROT) et le Registre canadien des insuffisances et des transplantations d’organes (RCITO).

Respect de la vie privée et accès public

Au cours de ses premières années de fonctionnement, l’ICIS adopte des politiques relatives au respect de la vie privée, à la confidentialité et à la sécurité, lance un site Web et conclut ses premières ententes bilatérales avec neuf provinces.

Un carnet de route pour l’information sur la santé

En 1997, l’ICIS crée en collaboration avec Statistique Canada un carnet de route pour l’information sur la santé au Canada et publie un premier ensemble d’orientations stratégiques.

Faire connaître l’ICIS

En 1998, l’ICIS et Statistique Canada publient le premier rapport sur la santé Maclean’s, ce qui permet de mieux faire connaître l’ICIS au grand public.

Premiers rapports

En 2000, l’ICIS publie son premier rapport Les soins de santé au Canada.

Reconnaissance du leadership de l’ICIS

En 2003, l’ICIS remporte le prix Spencer-Stuart du Conference Board of Canada, qui récompense l’innovation et l’excellence en matière de gouvernance.

Des produits toujours aussi percutants

En 2011, l’ICIS lance le premier rapport pancanadien sur la performance des hôpitaux et publie une étude importante sur les facteurs d’accroissement des coûts des soins de santé.

Nouveaux outils et nouvelles applications en ligne

En 2013, l’ICIS lance l’essai pilote de sa première application mobile ainsi que le Répertoire des indicateurs et crée Notresystemedesante.ca, le premier outil interactif qui informe les Canadiens sur la performance de leur système de santé.

Visitez www.icis.ca au cours des 12 prochains mois pour en apprendre davantage sur nos événements marquants et les progrès importants réalisés en matière d’information sur la santé.

Nous tenons à remercier tous nos intervenants pour leur soutien et leur collaboration durant ces 20 dernières années. Grâce à votre aide, nous avons fourni de meilleures données pour de meilleures décisions et avons contribué à améliorer la santé des Canadiens.