La chirurgie bariatrique gagne en popularité au Canada

L’obésité est devenue un important problème de santé publique auquel sont confrontés les gouvernements des pays développés.

L’obésité est devenue un important problème de santé publique auquel sont confrontés les gouvernements des pays développés. En plus d’augmenter les risques de souffrir d’autres maladies chroniques, comme le diabète de type 2, l’hypertension et l’apnée du sommeil, l’obésité pèse sur l’utilisation des ressources de santé.

Au Canada, l’obésité touche 1 adulte sur 5. À mesure que les taux augmentent, il devient nécessaire de comprendre leurs incidences sur le système de santé.

Les faits montrent que la chirurgie bariatrique (également appelée chirurgie de l’obésité) peut s’avérer une option efficace et permettre aux personnes souffrant d’obésité sévère d’atteindre une perte de poids significative. Les patients soumis à cette chirurgie perdent souvent un important surplus de poids et notent une amélioration de maladies comme le diabète ou l’hypertension.

Même si la chirurgie n’est pas sans risque, la sécurité des patients s’améliore, les taux de complication et de réadmission à l’hôpital ayant diminué ces dernières années.

Une nouvelle étude de l’ICIS, Chirurgie bariatrique au Canada, se penche sur l’état actuel de ce type de chirurgie au pays, s’intéressant notamment à la hausse des volumes de chirurgie, aux coûts et aux résultats pour les patients.

Faits saillants

  • Le nombre de chirurgies bariatriques pratiquées dans les hôpitaux canadiens a presque quadruplé depuis 2006‑2007.
  • Cette hausse s’explique surtout par l’augmentation du financement, de la capacité en chirurgie et de la présence de programmes de traitement dans certaines provinces, principalement en Ontario.
  • 80 % des Canadiens qui subissent une chirurgie bariatrique sont des femmes. Le patient type est une femme dans la quarantaine qui souffre d’obésité et d’autres maladies chroniques, comme le diabète, l’hypertension ou les troubles du sommeil.
  • Le coût annuel des hospitalisations pour ce type de chirurgie a dépassé les 48 millions de dollars, sans compter la rémunération des médecins.

Pourquoi choisir la chirurgie bariatrique?

La chirurgie bariatrique peut aider efficacement certaines personnes à atteindre un poids santé quand leurs tentatives de perdre du poids à l’aide d’une bonne alimentation et d’exercice ont été vaines.

« Mais, elle n’est pas sans risque, de dire Kathleen Morris, directrice, Analyse du système de santé et Questions émergentes à l’ICIS. Des programmes supervisés de gestion du poids et des changements au mode de vie, comme une alimentation plus saine et une augmentation de l’activité physique, peuvent également s’avérer efficaces. »

Le docteur Yoni Freedhoff, professeur adjoint à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, partage cet avis. Selon lui, « la chirurgie bariatrique, si elle est pratiquée par un chirurgien compétent sur un patient qui en a besoin et qu’elle s’accompagne d’un solide programme de formation approprié qui encourage le patient à adopter un mode de vie sain après la chirurgie, permet d’augmenter la durée de vie et d’améliorer plusieurs autres aspects de la qualité de vie. »

Pour nombre de personnes souffrant d’obésité qui ont tenté sans succès de perdre du poids à l’aide d’une bonne alimentation et d’exercice, la chirurgie bariatrique peut constituer une option. Découvrez le profil des patients soumis à la chirurgie bariatrique dans le condensé du rapport. Pour en apprendre plus, consultez l’infographie et les autres ressources.