Entretien avec David O’Toole, nouveau président-directeur général de l’ICIS

Entretien avec David O’Toole, nouveau président-directeur général de l’ICIS

Je vous présente David O’Toole, l’homme qui a accepté de prendre les rênes de l’un des organismes autonomes sans but lucratif les plus reconnus, voué à la réalisation d’une vision commune de l’information sur la santé au Canada.

Un mois à peine après son entrée en fonction à titre de président-directeur général de l’ICIS, sait-il maintenant dans quelle aventure il s’est lancé?

Absolument. Il a d’ailleurs accepté le poste en pleine connaissance de cause, séduit par l’excellente réputation que s’est forgée l’ICIS au cours des 20 dernières années et par cette occasion de travailler de nouveau dans le domaine des services de santé.

« L’ICIS est un organisme pertinent et avant-gardiste dont les vues sur les besoins du milieu de la santé sont perspicaces, indique David. Sa vision et sa mission particulières me plaisent vraiment ».

Un homme ordinaire

Si vous croisez David en dehors du travail, ce pourrait bien être dans un sentier de randonnée pédestre du parc de la Gatineau ou sur un chemin de portage du parc Algonquin cet été. Vous pourriez aussi le voir faire du jogging le long du canal Rideau, après le boulot, ou du ski de fond durant les fins de semaine d’hiver.

Si vous le rencontrez, au travail ou ailleurs, il engagera sans doute spontanément une conversation plaisante et amicale avec vous, avant de se rendre à une réunion exigeant attention et expertise.

C’est un peu ce qui caractérise David O’Toole : il sait où il va et avance avec détermination, tout en prêtant une oreille attentive le long de son parcours.

Selon lui, l’écoute — des collègues, des pairs, des organismes partenaires, des concurrents et des détracteurs — est une compétence essentielle de tout dirigeant. C’est ce qu’il a l’intention de faire au cours de ses premières semaines et de ses premiers mois à l’ICIS.

« Il est essentiel d’écouter les divers points de vue, de synthétiser ce qu’on entend et de tenir compte de tous les facteurs pour se tracer une voie à suivre, en tant que personne et en tant qu’organisme. »

Écoute attentive

David tire déjà parti de cette compétence, ce qu’il appelle l’« écoute attentive », tandis qu’il parcourt le pays afin de se familiariser avec ses collègues et avec les clients de l’ICIS.

Jusqu’à présent, il a rencontré les anciens présidents-directeurs généraux et présidents du Conseil d’administration de l’ICIS et compte se rendre dans tous les bureaux régionaux de l’ICIS avant la première réunion du Conseil d’administration à la fin de juin.

David, qui a amorcé sa carrière en soins de santé dans les secteurs public et privé, est un habitué des déplacements professionnels fréquents, au pays comme à l’étranger. Plus récemment, il a exercé les fonctions de sous-ministre au ministère des Richesses naturelles de l’Ontario.

Bien auparavant, il a été directeur de projet principal dans le cadre du Programme de médicaments de l’Ontario, puis adjoint de direction et conseiller en matière de politiques au bureau du sous-ministre adjoint de la Santé.

« J’ai toujours envisagé favorablement un retour dans le domaine de la santé », ajoute David, expliquant que son expérience en la matière a été enrichissante et a contribué à façonner ses points de vue sur les services de santé.

« Je connaissais l’ICIS. Sa réputation canadienne et internationale a piqué ma curiosité, précise-t-il. Au fil de mes recherches sur l’organisme, je me suis senti de plus en plus énergisé. »

Un organisme de référence

Il qualifie l’ICIS d’« organisme de référence », un lieu de travail où le personnel est animé par un but et une mission comme on en trouve rarement ailleurs.

L’ICIS, en plus de faire un travail essentiel, remplit une « fonction publique » et jouit d’une excellente réputation pour ce travail qu’il accomplit et pour la qualité de vie qu’il offre à son personnel. David s’y sent chez lui.

Par ailleurs, la portée nationale des activités exercées par l’ICIS a visiblement su captiver cet homme déterminé à envisager le secteur dans son intégralité.

Priorités immédiates

Le voici quelques mois plus tard, déjà bien acclimaté, qui fonce tête baissée en vue de réaliser ses deux priorités immédiates — le renouvellement du financement et la réforme du régime de retraite — afin que le personnel et le Conseil d’administration de l’ICIS puissent poursuivre leurs activités axées sur la santé.

Il compte aborder ces deux enjeux dans un esprit de transparence et d’ouverture.

Il est également en train de se forger une vision globale de l’organisme, ce qui lui permettra d’amorcer la planification des 10 prochaines années et de réfléchir à la place que devra occuper l’ICIS en 2025.

« Au cours des 2 ou 3 prochaines années, à mesure que notre plan stratégique actuel arrive à échéance, nous devrons faire en sorte que l’ICIS maintienne sa place déterminante dans le paysage des soins de santé et qu’il continue à engendrer des résultats favorables pour la santé dans l’ensemble du pays », indique David.

Qu’est-ce qui l’a surtout impressionné depuis son arrivée?

« Tout le monde s’est montré extrêmement généreux de son temps et disposé à partager son expertise et ses connaissances. »

Sens de l’humour et santé

Que diraient ses anciens collègues à propos de ses qualités de dirigeant? Combinant sens de l’humour et sens du devoir, il affirme : « Je n’ai pas avoir le temps de perdre son temps. Si vous demandez à mes collègues de vous parler de mes points forts, ils vous diront que j’atteins mes objectifs. »

Au cours des prochains mois, tandis qu’il apprendra les rouages de l’organisme, il compte prêter l’oreille à tout le monde sur tous les sujets et donner son avis sur la situation de l’ICIS. Il veillera également à établir des modes de communication régulière pour tenir le personnel et les clients informés des dernières nouvelles.

Il compte atteindre ses objectifs tout en préservant son sens de l’humour et sa santé… et le sens de l’humour et la santé de tous ceux qui l’entourent, s’empresse-t-il d’ajouter!

Nous recevrons d’autres nouvelles de David au cours des prochains mois. Soyez à l’affût d’un prochain article qui paraîtra à l’automne dans Oasis.

Lisez d’autres extraits de l’entretien avec David.