La Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes (CIM) est la norme internationale de déclaration et de classification des maladies, des affections et des causes externes de maladie et de traumatisme. Elle permet de compiler des renseignements utiles sur la santé en ce qui touche les décès, les maladies et les lésions traumatiques (mortalité et morbidité).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) travaille actuellement à l’élaboration de la 11e version de la CIM. Selon les prévisions, la CIM­11 définitive devrait être approuvée et publiée à l’occasion de l’Assemblée mondiale de la santé qui se tiendra en 2018.

Avantages de la CIM-11

La CIM-10 a été élaborée il y a plus de 20 ans. La CIM-11 tiendra compte de la terminologie médicale courante et des besoins actuels en matière d’information. Elle fonctionnera dans les environnements numériques et dans les dossiers de santé électroniques (DSE). Cette nouvelle version sera plus exhaustive et pourra servir dans des cadres cliniques plus vastes; sans versions nationales spécifiques, elle permettra une meilleure comparabilité à l’échelle internationale. Enfin, elle établira un lien avec d’autres normes de données, par exemple

  • la Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF);
  • la Classification internationale des interventions en santé (CIIS);
  • la SNOMED-CT.

Adoption de la CIM-11 au Canada

Dans le meilleur des cas, la CIM-11 serait mise en œuvre en 2023. L’ICIS devra établir un processus visant à analyser les répercussions de cette mise en œuvre afin d’éclairer la décision concernant l’adoption. Si la décision d’adopter la CIM-11 relèvera des ministères de la Santé et des organismes de santé des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, il incombera à l’ICIS d’en diriger la mise en œuvre au Canada, le cas échéant.

L’ICIS prend les mesures suivantes pour se préparer à l’adoption de la CIM-11 au Canada :

  • L’équipe de la Division des classifications et terminologies de l’ICIS, Statistique Canada et des intervenants d’autres pays participent activement aux activités de l’OMS en donnant leur avis sur le contenu de la CIM-11 et sur les nouvelles règles de codification afférentes à son utilisation.
  • Une récente analyse a révélé que plus de 90 % du contenu de la CIM-10-CA sera repris dans la CIM-11. Au cours des 2 prochaines années, la Division des classifications et terminologies de l’ICIS collaborera avec l’Université de Calgary afin de bien déterminer les différences entre la CIM-10-CA et la CIM­11. Cela permettra de définir les besoins des codificateurs et d’évaluer l’incidence de la mise en œuvre sur les tendances des données.
  • L’ICIS réalisera des études au cours des 5 prochaines années afin d’évaluer les coûts de mise en œuvre ainsi que les répercussions de cette nouvelle norme sur les produits et systèmes de l’ICIS, et sur les systèmes de santé au Canada.