Le 26 avril 2018 — Le taux de Canadiens de moins de 20 ans hospitalisés en raison de l’asthme a baissé de moitié depuis 10 ans, passant de 154 à 75 hospitalisations par 100 000 habitants. Pendant cette période, les taux ont baissé dans toutes les provinces et pour tous les groupes d’âge, la baisse la plus marquée étant observable chez les enfants de moins de 5 ans. Cette réduction du nombre d’hospitalisations laisse supposer que les soins primaires et la prise en charge de cette maladie se sont améliorés au cours des 10 dernières années.

Malgré cette amélioration, l’asthme demeure l’un des principaux motifs d’hospitalisation chez les enfants et les jeunes de moins de 20 ans, avec plus de 6 000 admissions à l’hôpital en 2015-2016. De plus, les enfants et les jeunes des quartiers à faible revenu affichent toujours des taux beaucoup plus élevés d’hospitalisations que ceux vivant dans les quartiers à revenu élevé.

De nouvelles données publiées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) portent précisément sur les taux d’hospitalisations au fil du temps et parmi des sous-groupes de population.

Le rapport propose aussi de possibles interventions pour continuer à améliorer la prise en charge de l’asthme chez les enfants et les jeunes et à réduire le taux d’hospitalisations, comme une exposition réduite à la fumée secondaire et une communication claire entre les cliniciens et les parents sur la façon de prendre en charge l’affection.

Points saillants

Hospitalisations au fil du temps

  • Les taux d’hospitalisations liées à l’asthme ont baissé de façon constante entre 2006 et 2015 chez les garçons et chez les filles, la baisse la plus marquée étant observable chez les enfants de moins de 5 ans.

Hospitalisations selon le revenu

  • Depuis 10 ans, les taux d’hospitalisations sont demeurés environ 1,5 fois plus élevés dans les quartiers à faible revenu que dans les quartiers à revenu élevé.

Hospitalisations selon la région (urbaine vs rurale)

  • Les taux d’hospitalisations sont en moyenne légèrement plus élevés dans les régions urbaines que dans les régions rurales ou éloignées.
  • En Nouvelle-Écosse et en Ontario, les taux d’hospitalisations liées à l’asthme sont significativement plus élevés dans les régions urbaines que dans les régions rurales ou éloignées.

Hospitalisations selon le niveau de scolarité

  • De grandes inégalités sont observables selon le niveau de scolarité, surtout chez les garçons.
  • Les taux d’hospitalisations étaient environ 2,5 fois plus élevés pour les garçons et presque 2 fois plus élevés pour les filles dans les ménages sans diplôme d’études secondaires comparativement aux ménages avec maîtrise ou doctorat.

Citation

« L’asthme touche des milliers de familles au Canada; il est donc très encourageant de voir les taux d’hospitalisations liées à l’asthme chuter chez les enfants et les jeunes. Cette réduction est plus marquée chez nos patients les plus jeunes. Malgré tout, les données indiquent qu’il est encore possible d’améliorer les taux d’hospitalisations chez les enfants et les jeunes issus de ménages dont le niveau de scolarité et le revenu sont moins élevés. »

— Kathleen Morris, vice-présidente, Recherche et Analyse, Institut canadien d’information sur la santé

Ce nouveau rapport cadre avec l’engagement de l’ICIS, conformément à son plan stratégique, à aider les intervenants à mieux comprendre la population d’enfants et de jeunes au Canada. L’ICIS travaille à influencer et à améliorer les systèmes de santé en fonction de populations et de thèmes clés qui sont de première importance pour les intervenants.

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l’information essentielle sur les systèmes de santé du Canada et sur la santé des Canadiens.

Nous diffusons des données et une information comparables et exploitables qui favorisent une amélioration rapide des soins de santé, de la performance des systèmes de santé et de la santé de la population dans tout le Canada. Nos intervenants utilisent dans leurs processus décisionnels notre vaste gamme de bases de données sur la santé, de mesures et de normes, en parallèle avec nos rapports et analyses fondés sur des données probantes. Soucieux de protéger la vie privée des Canadiens, nous assurons la confidentialité et l’intégrité des renseignements sur la santé que nous fournissons.

Relations avec les médias

media@icis.ca
Riley Denver
416-549-5559