Le 31 octobre 2019  — 

Selon les données publiées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), les dépenses de santé du Canada continuent d’augmenter et devraient atteindre 264 milliards de dollars en 2019, une hausse de 4 % par rapport à l’an dernier.

Le rapport Tendances des dépenses nationales de santé, 1975 à 2019 révèle que le Canada continue d’investir dans les soins de santé. Bien qu’elles varient au pays, les dépenses de santé devraient atteindre 7 068 $ par habitant, comparativement à 6 867 $ en 2018.

Dépenses de santé du secteur privé

Les dépenses de santé du secteur privéRéférence1 sont demeurées relativement stables depuis les 20 dernières années et représentent environ 30 % des dépenses totales de santé au Canada. Les médicaments et les autres services professionnels (p. ex. soins dentaires et soins de la vue) sont les 2 principales catégories de dépenses de santé du secteur privé au Canada. Elles représentent 66 % des dépenses totales de santé du secteur privé, contre 10 % des dépenses du secteur publicRéférence2.

En 2017, dernière année pour laquelle on dispose de données sur le secteur privé, les paiements versés par les régimes privés d’assurance représentaient 41 % des dépenses du secteur privé, comparativement à 49 % pour les dépenses engagées par les ménages.

Données sur les dépenses nationales de santé

  • Dans l’ensemble, les dépenses de santé représentent un pourcentage croissant du produit intérieur brut (PIB) canadien. Selon les prévisions, les dépenses de santé devraient représenter 11,6 % du PIB canadien en 2019.
  • Les hôpitaux (27 %), les médicaments (15 %) et les médecins (15 %) sont les catégories qui se partagent encore une fois la majeure partie des fonds alloués à la santé. Ces 3 catégories ont toujours représenté la plus grande proportion des dépenses de santé. Toutefois, en 2019, on prévoit que la catégorie des médecins connaîtra la croissance la plus élevée dans l’ensemble, soit 4 % par rapport à l’an dernier.
  • Les dépenses de santé consacrées aux personnes âgées sont les plus élevées. Bien que les dépenses par habitant augmentent considérablement avec l’âge — 6 656 $ pour les personnes de 65 à 69 ans comparativement à 20 793 $ pour celles de 80 ans et plusRéférence3 —, le vieillissement de la population n’exerce qu’une faible influence sur la hausse des coûts des soins de santé, laquelle se traduit par une augmentation annuelle de 1 %.
  • Le Canada continue de figurer parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui consacrent le plus d’argent à la santé par habitant. En 2018, dernière année pour laquelle on dispose de données internationales, l’OCDE rapporte que les dépenses de santé par habitant au Canada s’élevaient à 6 448 $,Référence4 contre 6 855 $ CA aux Pays-Bas, 6 436 $ CA en France et 6 488 $ CA en Australie.

Citation

« Une économie plus forte et la hausse des recettes publiques au cours des dernières années ont permis d’augmenter les budgets consacrés aux systèmes de santé canadiens. Il sera important de surveiller les tendances relatives aux dépenses de santé, particulièrement dans les catégories comme les médecins et les médicaments, afin que les autorités compétentes puissent prendre des décisions éclairées concernant l’attribution des fonds pour la santé. » — Michael Hunt, directeur, Dépenses de santé et Initiatives stratégiques, Institut canadien d’information sur la santé

About CIHI

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit à tous les Canadiens de l’information essentielle sur la santé.

En collaboration avec des partenaires et des intervenants des gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux de partout au Canada, l’ICIS recueille, regroupe et diffuse de l’information qui éclaire les politiques, la gestion, les soins et la recherche, entraînant des résultats pour la santé qui sont meilleurs et plus équitables pour tous les Canadiens.

L’information sur la santé est aujourd’hui l’un des plus précieux biens publics de notre société. Au cours de ses 25 ans d’existence, l’ICIS est devenu un chef de file en matière de données, de protection, de sécurité, d’accessibilité et d’innovation afin de contribuer à l’amélioration des systèmes de santé au Canada.

La vision de l’ICIS : De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé.

Relations avec les médias

media@icis.ca
Michelle Glew
613-694-6345

Demandes des médias en français :
Alexandra Maheux
416-549-5317

 

Références

1.
Retour à la référence 1 dans le texte
Le financement du secteur privé est composé principalement des dépenses de santé engagées par les ménages et des paiements versés par les régimes privés d’assurance.
2.
Retour à la référence 2 dans le texte
Le financement du secteur public englobe les paiements des gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux ainsi que des administrations municipales, des commissions des accidents du travail et d’autres régimes de sécurité sociale.
3.
Retour à la référence 3 dans le texte
Selon les données de 2017, dernière année pour laquelle on dispose de données réparties selon le groupe d’âge.
4.
Retour à la référence 4 dans le texte
Les dépenses de santé totales au Canada dans les rapports de l’OCDE excluent les dépenses en immobilisations, de même que les dépenses consacrées à la recherche en santé et à la formation des professionnels de la santé, contrairement au rapport annuel Tendances des dépenses nationales de santé de l’ICIS.