Le 10 novembre 2017 — En 2015, plus de 25 millions d’ordonnances d’antibiotiques ont été exécutées au pays, soit l’équivalent de presque une ordonnance par Canadien de 20 à 69 ans. Selon de nouvelles données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), on prescrit plus souvent des antibiotiques au Canada que dans certains autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les données révèlent également que

  • Chaque jour, environ 20 Canadiens sur 1 000 prennent une dose d’antibiotiques.
  • Les professionnels de la santé du Canada prescrivent 33 % plus d’antibiotiques que ceux d’autres pays tels que les Pays-Bas, la Suède et l’Allemagne.
  • Dans l’ensemble des pays de l’OCDE, 3 fois sur 5, la prescription d’antibiotiques était jugée inappropriée au diagnostic (p. ex. rhume et symptômes associés tels que maux de gorge ou toux).

L’ICIS vient tout juste de publier ces données dans son outil interactif de l’OCDE : comparaisons internationales, qui comprend plus de 50 indicateurs dans 6 dimensions de la santé. Avec cette mise à jour s’ajoutent 5 nouveaux indicateurs sur les pratiques de prescription en soins de santé primaires, qui mesurent l’utilisation des antibiotiques, des benzodiazépines (antipsychotiques) et des médicaments pour l’hypertension prescrits aux patients atteints de diabète.

« Nos données démontrent qu’il y a surutilisation, mais aussi mauvaise utilisation des antibiotiques au Canada. La prise d’antibiotiques sans réel besoin peut nuire aux patients vulnérables, en plus d’en réduire l’efficacité à long terme et d’accroître le risque de résistance aux antibiotiques. »

— Kathleen Morris, vice-présidente, Recherche et Analyse, ICIS

« C’est un problème très inquiétant qui touche non seulement les Canadiens, mais aussi la population mondiale. Il y a de moins en moins d’antibiotiques efficaces, et il est évident que les pratiques au Canada en la matière n’aident pas. Le personnel de la campagne nationale Choisir avec soin a le privilège de travailler avec des organismes nationaux représentant une douzaine de spécialités cliniques — médecine familiale et hospitalière, soins infirmiers, etc. — à déterminer dans quelles circonstances on devrait recourir ou non aux antibiotiques. Nous aimerions mobiliser davantage de professionnels de la santé et de patients; les chiffres montrent hors de tout doute qu’il nous reste à tous beaucoup de pain sur la planche. »

— Dre Wendy Levinson, Choisir avec soin

Et la performance du Canada?

Au chapitre des comparaisons internationales, le Canada affiche des résultats variables. Globalement, nous nous démarquons pour la plupart des facteurs liés au style de vie et à l’état de santé. Toutefois, il y a place à l’amélioration du côté de la sécurité des patients et de l’accès aux soins.

Voici quelques points saillants :

  • Au Canada, les hommes sont 35 % moins susceptibles de fumer que ceux d’autres pays de l’OCDE.
  • Les adultes de certains autres pays de l’OCDE risquent presque 2 fois plus de mourir d’un AVC que les adultes canadiens.
  • Les Canadiennes sont presque 2 fois plus à risque de subir de graves déchirures à l’accouchement que les femmes d’autres pays de l’OCDE.
  • 57 % des Canadiens attendent plus d’un mois avant de voir un spécialiste, comparativement à 42 % des habitants d’autres pays de l’OCDE.

Les comparaisons internationales offrent aux gouvernements provinciaux et territoriaux un contexte élargi qui favorise les analyses comparatives et l’apprentissage entre pairs : les décideurs peuvent ainsi mieux comprendre leurs points forts et ceux à améliorer.

Vous trouverez ces comparaisons internationales et provinciales dans l’outil interactif de l’OCDE.

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l’information essentielle sur les systèmes de santé du Canada et sur la santé des Canadiens.

Nous diffusons des données et une information comparables et exploitables qui favorisent une amélioration rapide des soins de santé, de la performance des systèmes de santé et de la santé de la population dans tout le Canada. Nos intervenants utilisent dans leurs processus décisionnels notre vaste gamme de bases de données sur la santé, de mesures et de normes, en parallèle avec nos rapports et analyses fondés sur des données probantes. Soucieux de protéger la vie privée des Canadiens, nous assurons la confidentialité et l’intégrité des renseignements sur la santé que nous fournissons.

À propos de Choisir avec soin

Choisir avec soin est une campagne qui vise à aider les professionnels de la santé et les patients à engager un dialogue au sujet des examens et des traitements non nécessaires et à les aider à faire des choix judicieux. Dirigée par des professionnels de la santé du Canada, cette campagne compte parmi ses partenaires plus de 50 associations, collèges et groupes nationaux. L’ICIS et Choisir avec soin ont publié cette année un rapport conjoint à propos des soins non nécessaires au Canada.

Relations avec les médias

media@icis.ca
Olivia Olesinski
416-549-5264