— 

Selon les données diffusées aujourd’hui par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), le nombre de visites aux urgences a diminué de 25 % en mars 2020 par rapport à mars 2019. Cette baisse de 318 000 visites est survenue pendant la période où les gouvernements et les systèmes de santé commençaient à mettre en place des mesures en réponse à la pandémie de COVID-19. Les résultats s’appuient sur les données déclarées à l’ICIS, lesquelles couvrent plus de 80 % des visites aux urgences au Canada.

Dans la dernière semaine de mars, après l’imposition de restrictions sur les déplacements et la fermeture de la plupart des écoles et des garderies au pays, l’écart est encore plus prononcé : le nombre de visites a reculé de 49 % par rapport à la même période en 2019. La baisse est particulièrement marquée certains jours. Par exemple, le nombre de visites aux urgences enregistré le 31 mars 2020 (20 427 visites) est environ 50 % inférieur à celui enregistré le 31 mars 2019 (40 803 visites).

En ce qui concerne la comparaison du nombre de visites aux urgences en mars 2020 par rapport à mars 2019 selon les niveaux de l’Échelle canadienne de triage et de gravité pour les départements d’urgence (ETG) — dont se servent les professionnels de la santé pour trier les patients selon la gravité de leur cas dans les services d’urgence au Canada —, la réduction la plus importante du volume a été observée au niveau ETG 4 (moins urgent). Cette baisse a été de 29 % dans l’ensemble du Canada. Même chez les patients les plus gravement malades ou blessés (niveau ETG 1 — réanimation), le nombre de visites a diminué de 14 %.

« Nous avions tous entendu dire que le nombre de visites aux urgences pour des problèmes autres que la COVID-19 avait considérablement diminué pendant la pandémie, note Greg Webster, directeur des Services d’information sur les soins ambulatoires et de courte durée. Les données diffusées aujourd’hui le confirment. La comparaison avec les données de l’an dernier indique clairement que bon nombre de Canadiens ont évité les urgences dans les premières semaines de la pandémie. Pour certains patients, cela pourrait avoir entraîné de graves conséquences. »

Cette diffusion comprend les données sur les visites aux urgences provenant des autorités compétentes participantes au Canada. Les données sont aussi réparties selon le sexe, l’âge et les volumes hebdomadaires. L’ICIS compile actuellement les données d’avril et de mai 2020 et prévoit les diffuser cet automne.

SNISA, visites aux urgences : comparaison entre janvier à mars 2019 et janvier à mars 2020 (XLSX)

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit à tous les Canadiens de l’information essentielle sur la santé.

En collaboration avec des partenaires et des intervenants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de partout au Canada, l’ICIS recueille, regroupe et diffuse de l’information qui éclaire les politiques, la gestion, les soins et la recherche, entraînant des résultats pour la santé qui sont meilleurs et plus équitables pour tous les Canadiens.

L’information sur la santé est aujourd’hui l’un des plus précieux biens publics de notre société. En 25 ans, l’ICIS est devenu un chef de file en matière de données, de protection, de sécurité, d’accessibilité et d’innovation afin de contribuer à l’amélioration des systèmes de santé au Canada.

La vision de l’ICIS — De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé.

Relations avec les médias

Alexandra Maheux

media@icis.ca

416-549-5317