Le 30 novembre 2017 — Le temps d’attente des patients dans les services d’urgence (SU) canadiens avant leur admission à l’hôpital augmente, d’après les nouvelles données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS). Le temps d’attente des patients qui ont reçu leur congé au SU, soit la majorité des visites à l’urgence, est demeuré relativement stable.

Ces données de l’ICIS montrent que 90 % des visites au SU pour les patients qui sont ensuite admis à l’hôpital ont duré 32,6 heures ou moins en 2016-2017 — c’est donc dire qu’un patient sur 10 a attendu plus longtemps encore. Il s’agit d’une augmentation de 3,3 heures par rapport à 2015-2016 (29,3 heures). Dans chaque province et territoire, le temps d’attente au SU des patients qui devaient être admis à l’hôpital a augmenté.

Si l’on se reporte 5 années en arrière, en 2012-2013, 90 % des visites au SU qui se sont soldées par une admission à l’hôpital ont duré 28,3 heures ou moins. Nous pouvons donc affirmer qu’en moyenne, les patients attendent maintenant plus longtemps à l’urgence avant d’être admis à l’hôpital.

Faits et chiffres

  • Les conclusions se fondent sur plus de 11,2 millions de visites au SU déclarées en 2016-2017.
  • Parmi ces 11,2 millions de visites — celles des patients qui ont été admis à l’hôpital et des patients qui ont reçu leur congé au SU — 90 % ont duré 7,8 heures ou moins, ce qui se compare aux résultats de 2015-2016, soit 7,6 heures.
  • Par contre, la durée des visites au SU pour les patients admis à l’hôpital, déjà longue, s’étire encore. En 2016-2017, 10 % des patients ont passé 32,6 heures ou plus à l’urgence avant d’être admis à l’hôpital, une augmentation par rapport à 29,3 heures ou plus en 2015-2016.
  • En 2016-2017, 90 % des patients dont la visite s’est soldée par une admission à l’hôpital ont attendu 3,1 heures ou moins à l’urgence avant d’obtenir une évaluation initiale du médecin, ce qui n’a pas changé par rapport à 2015-2016.
  • Pour les patients de 65 ans et plus, 90 % des visites au SU avant l’admission à l’hôpital ont duré 36,3 heures ou moins, ce qui représente une augmentation de près de 5 heures par rapport à 31,4 heures en 2015-2016.
  • Les patients qui se sont inscrits au SU entre 21 h et 22 h et qui ont été admis à l’hôpital par la suite sont ceux qui ont le plus attendu; 90 % de leurs visites ont duré 38,1 heures ou moins, une hausse par rapport à 26,7 heures en 2015-2016.

Les Statistiques éclair et les outils Web Votre système de santé de l’ICIS contiennent d’autres données sur les visites à l’urgence. La mise à jour d’aujourd’hui dans Votre système de santé vise notamment les indicateurs Temps d’attente à l’urgence jusqu’à l’évaluation initiale du médecin (90 % ont passé moins d’heures) et Durée totale du séjour au service d’urgence pour les patients admis (90 % ont passé moins d’heures).

L’outil Votre système de santé contient aussi des données à l’échelle des établissements sur les soins de longue durée, les décès à l’hôpital et les réadmissions, entre autres. Vous pouvez consulter la liste complète des indicateurs et des mesures contextuelles qui ont été actualisés à partir des nouvelles années de données disponibles.

Citation

« Les patients passent un temps fou à l’urgence avant d’être admis à l’hôpital, et l’attente s’allonge pour ceux qui attendent le plus. Cette situation, qui peut avoir un effet sur les résultats pour les patients, s’explique par plusieurs facteurs qui ne relèvent pas nécessairement du SU, comme l’accès aux lits d’hôpitaux, aux soins de longue durée et aux services à domicile. Les données de l’ICIS révèlent que ce sont les personnes âgées qui attendent le plus et que les temps d’attente varient selon l’heure du jour et le jour de la semaine. Nous savons aussi que quelques hôpitaux ont réussi à raccourcir le temps d’attente pour leurs patients admis; il existe donc des solutions à ce problème persistant. »

— Greg Webster, directeur, Services d’information sur les soins ambulatoires et de courte durée, Institut canadien d’information sur la santé

 

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l’information essentielle sur les systèmes de santé du Canada et sur la santé des Canadiens.

Nous fournissons des données et de l’information comparables et exploitables qui favorisent une amélioration rapide des soins de santé, de la performance des systèmes de santé et de la santé de la population dans tout le Canada. Les intervenants utilisent dans leurs processus décisionnels notre vaste gamme de bases de données, de mesures et de normes sur la santé, en parallèle avec nos rapports et analyses fondés sur des données probantes. Soucieux de protéger la vie privée des Canadiens, nous assurons la confidentialité et l’intégrité des renseignements sur la santé que nous fournissons.

Relations avec les médias

media@icis.ca
Riley Denver
416-549-5559