Le 11 juillet 2017 — Un nouveau rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) révèle que selon un échantillon de personnes âgées au Canada, plus de 20 % des aînés admis en soins en hébergement auraient pu demeurer chez eux avec un soutien approprié.

Le rapport Aînés en transition : cheminements dans le continuum des soins est le fruit d’une étude menée sur 3 ans dans 35 régions sanitaires auprès de plus de 59 000 personnes âgées dont les besoins ont été évalués par des professionnels de la santé.

Les facteurs d’admission des personnes âgées en soins en hébergement (aussi appelés soins de longue durée) comprenaient notamment 

  • le besoin d’obtenir une aide physique
  • une déficience cognitive
  • l’errance
  • le fait de vivre seul
  • le fait d’avoir un aidant qui n’est plus en mesure de continuer à prodiguer des soins

Les résultats montrent également que les personnes âgées évaluées à l’hôpital sont nettement plus susceptibles de se retrouver en soins en hébergement que celles évaluées dans la collectivité. Les soins en hébergement sont habituellement les services les plus intensifs et les plus coûteux du secteur des soins de longue durée, car ils s’adressent aux personnes dont les besoins sont les plus complexes.

Au Canada, la population de personnes âgées croît au même rythme depuis 20 ans. Toutefois, on s’attend à ce qu’au cours des 20 prochaines années, la population de personnes très âgées (75 ans et plus) — celles qui ont davantage recours aux soins de longue durée — double et qu’elle passe de 2,6 millions à 5,7 millions de personnes.

Pour favoriser la compréhension des populations qui reçoivent des services à domicile et des soins en hébergement dans certaines régions sanitaires, l’ICIS a créé un outil Web interactif qui permet aux utilisateurs d’observer les caractéristiques des populations âgées au fil du temps et dans les différents milieux de soins, à l’échelle des régions sanitaires.

Citation

« Dans les 20 prochaines années, la population d’aînés devrait augmenter à un rythme sans précédent. Pour accroître la viabilité des soins de longue durée au Canada et offrir un soutien aux personnes âgées qui souhaitent vivre dans la collectivité le plus longtemps et de la manière la plus autonome possible, nous devons mieux comprendre comment les ressources sont utilisées. Les chiffres montrent qu’on peut en faire davantage pour assurer à nos aînés les soins qui répondent le mieux à leurs besoins. »

— Georgina MacDonald, vice-présidente, Région de l’Ouest, ICIS
 

Ce nouveau rapport cadre avec l’engagement de l’ICIS à aider les intervenants à mieux comprendre la population de personnes âgées au Canada, comme décrit dans le Plan stratégique de l’ICIS. L’ICIS travaille à influencer et à améliorer les systèmes de santé en fonction de populations et de thèmes clés qui sont de première importance pour les intervenants. 

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l’information essentielle sur les systèmes de santé du Canada et sur la santé des Canadiens.

Nous fournissons des données et une information comparables et exploitables qui favorisent une amélioration rapide des soins de santé, de la performance du système de santé et de la santé de la population dans tout le Canada. Nos intervenants utilisent dans leurs processus décisionnels notre vaste gamme de bases de données sur la santé, de mesures et de normes, en parallèle avec nos rapports et analyses fondés sur des données probantes. Soucieux de protéger la vie privée des Canadiens, nous assurons la confidentialité et l’intégrité des renseignements sur la santé que nous fournissons.

Relations avec les médias

media@icis.ca

Riley Denver

416-549-5559