10 à 20 % des enfants et des jeunes canadiens sont susceptibles de développer un trouble mental.

Les troubles mentaux tous âges confondus représentent 13 % du fardeau mondial de la maladie.

Les hospitalisations en raison de troubles mentaux ont-elles changé?

Les études montrent que la prévalence des troubles mentaux chez les enfants et les jeunes n’a pas changé au fil du temps. Entre 2006-2007 et 2017-2018, la variation du taux s’est traduite par une augmentation de 75 % des visites au service d’urgence, une augmentation de 65 % des hospitalisations, et une diminution de 24 % des hospitalisations pour d’autres affections.

La variation en pourcentage est établie par rapport à 2006-2007. Enfants et jeunes s’entend des personnes de 5 à 24 ans. Les données sont fondées sur des patients uniques. 

Combien de jeunes ont pris des médicaments pour des troubles mentaux?

Un jeune sur 11* a reçu un antipsychotique ou un médicament pour un trouble anxieux ou de l'humeur.

* 9,3 % (87,282) des jeunes vivant en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Manitoba se sont vu prescrire au moins un médicament censé traiter un trouble anxieux ou de l'humeur. Cela équivaut à environ un adolescent sur 11 en 2017-2018.

Les antipsychotiques les plus courants ont presque toujours été prescrits à des doses plus faibles que la quantité recommandée pour traiter la schizophrénie ou le trouble bipolaire.

Autres ressources