Transcription

< Musique >

< L'ICIS présente >

>> Voici Jean, un analyste. Nous l’aiderons à trouver les données dont il a besoin pour décrire la façon dont la santé des Canadiens varie selon le revenu.

Jean a lu dernièrement le rapport de l’ICIS intitulé Tendances des inégalités en santé liées au revenu…

… et il a appris que, pour de nombreux indicateurs, l’écart entre la santé des Canadiens au niveau de revenu le plus élevé et ceux au niveau le plus faible est important. Aussi, il a découvert que, en général, cet écart ne s’est pas résorbé au cours des dix dernières années.

Et que, dans certains cas, l’écart sur le plan de la santé s’est même creusé au fil du temps.

Prenons un instant pour comprendre comment cela est possible.

Prenons le scénario 1 comme exemple. Si le taux d’hospitalisation est de 10 pour 100 personnes au niveau de revenu le plus faible et de 5 pour 100 personnes au niveau de revenu le plus élevé…

… le taux au niveau de revenu le plus faible est donc 2 fois plus élevé que le taux au niveau de revenu le plus élevé. Il s’agit là de l’inégalité RELATIVE.

Par ailleurs, le taux au niveau de revenu le plus faible est également supérieur de 5 cas par 100 personnes au taux au niveau de revenu le plus élevé. Il s’agit là de l’inégalité ABSOLUE.

Maintenant, pour des fins d’illustration, nous conserverons le même écart entre les taux observés, et nous augmenterons tous les taux de 15 : le taux au niveau de revenu le plus faible sera de 25 pour 100 personnes et celui au niveau de revenu le plus élevé de 20 pour 100 personnes.

Recalculons l’inégalité en commençant par le ratio des taux.

Le taux est maintenant 1,25 fois plus élevé au niveau de revenu le plus faible qu’au niveau le plus élevé. Cette inégalité relative est bien plus petite que celle du premier scénario, soit lorsque tous les taux étaient plus bas. En augmentant les taux, mais en conservant le même écart, nous observons une diminution de l’inégalité relative.  

Le taux au niveau de revenu le plus faible est toujours supérieur de 5 cas par 100 personnes à celui au niveau de revenu le plus élevé. L’inégalité absolue n’a pas changé par rapport au premier scénario, même si l’inégalité relative a diminué.

Qu’est-ce que cela signifie?

Si, dans les deux scénarios, il n’y avait pas d’écart entre les taux, la diminution du nombre d’hospitalisations serait la même : il y aurait 5 cas de moins par 100 personnes,

... et ce, même si l’inégalité relative est plus faible dans le deuxième scénario.

Jean comprend maintenant; lorsque les taux sont plus bas, une petite différence absolue peut quand même entraîner une grande inégalité relative. 

Par contre, lorsque le taux des indicateurs est plus élevé, il y a une grande inégalité relative seulement s’il y a une grande différence entre les 2 niveaux de revenu visés.

Jean comprend maintenant que les mesures des inégalités sont influencées par le taux de l’indicateur en soi, et que les inégalités mesurées sur une échelle relative et sur une échelle absolue ne mèneront pas systématiquement aux mêmes conclusions. Il comprend maintenant qu’il est utile d’examiner les deux types de mesures des inégalités pour analyser les données.

De grandes inégalités sur les deux échelles peuvent indiquer qu’il faudrait se concentrer sur la réduction des inégalités.

Après avoir exploré un peu plus l’outil interactif sur les inégalités en santé, Jean est prêt à rédiger sa note d’information.

« Les inégalités en matière de tabagisme et d’hospitalisations liées à la MPOC sont importantes et se sont creusées au cours des 10 dernières années. »

« Bien que la Colombie-Britannique affiche dans l’ensemble un faible taux d’hospitalisations liées à la MPOC, le taux au niveau de revenu le plus faible est tout de même 4 fois plus élevé. »

En fondant ses analyses sur l’inégalité relative et sur l’inégalité absolue, Jean s’assurera que sa directrice possède tous les renseignements nécessaires pour prendre une décision éclairée.

Pour en savoir plus sur le projet Tendances des inégalités en santé liées au revenu, consultez le site Web de l’ICIS.

< Music >