L’ICIS, parallèlement à d’autres organismes nationaux, provinciaux et régionaux, élargit la mesure des inégalités en santé au moyen de rapports sur les indicateurs de santé selon le statut socioéconomique et les facteurs démographiques.

La mesure des inégalités en santé chez les sous-groupes de population peut aider à améliorer l’équité en santé, une priorité croissante des systèmes de santé du Canada. L’équité en santé se définit comme l’absence d’écarts injustes et évitables dans la santé, l’accès aux soins de santé et la qualité ou les résultats de ces soins à l’échelle de toute la population.

Les rapports sur la santé et la performance des systèmes de santé présentent habituellement des moyennes de résultats d’indicateurs de performance; ces résultats sont parfois fractionnés en fonction de sous-groupes de population. En examinant uniquement les moyennes, on risque de conclure à une amélioration générale de la santé de la population et de la performance des systèmes de santé, sans pour autant réaliser de progrès vers l’équité en santé.

Information sur la inégalités en santé

gif/internet/IMG_ANCHOR_ICON_ENContenu vedette
gif/internet/IMG_ANCHOR_ICON_ENPrincipaux rapports
/CIHI-ext-portal/gif/internet/IMG_ANCHOR_ICON_ENOutils et ressources

Contenu vedette

Mesurer les inégalités en santé : trousse d’outils — Conçue en collaboration avec des intervenants clés des systèmes de santé, cette trousse vise à aider les analystes et les chercheurs à mesurer et à faire état des inégalités en santé. On y trouve des lignes directrices et des ressources qui permettent de stratifier les résultats des indicateurs de santé et ainsi mesurer les inégalités en santé de façon normalisée et systématique. La trousse est divisée selon les 3 étapes suivantes : Planifier l’analyse, Analyser les données et Diffuser les résultats.

Taux d’hospitalisations liées à l’asthme chez les enfants et les jeunes — Au cours des 10 dernières années, les risques qu’un enfant canadien soit admis à l’hôpital en raison de son asthme ont diminué de moitié. Malgré cette amélioration, les enfants issus des quartiers à faible revenu sont 1,5 fois plus susceptibles d’être hospitalisés pour asthme que ceux issus des quartiers à revenu élevé. De grandes inégalités sont également observables selon le niveau de scolarité, surtout chez les garçons. Apprenez-en davantage au sujet des hospitalisations liées à l’asthme chez les enfants et les jeunes.

Principaux rapports

Outils et ressources