Avec la venue de la CCI en tant que nouvelle norme de classification des interventions en santé, les systèmes d’information actuellement utilisés au Canada pour recueillir et stocker les codes d’intervention CCA/ICD-9-CM devront être modifiés pour accueillir la nouvelle structure de codification de la CCI.

Les administrateurs des systèmes d’information et les fournisseurs de logiciels doivent communiquer avec le représentant fédéral/provincial/territorial approprié du Comité national consultatif de mise en œuvre de la CIM-10/CCI au sujet des plans de mise en œuvre propres à chaque secteur de compétence. 

Structure des codes

  • La CCI possède une structure totalement alphanumérique dotée de 10 caractères, tel qu’illustré ci-dessous.
Structure des codes

A

AA

AA

AA

BB

B

Section
1

Groupe
IA

Intervention
14

Qualificateur
ST - CD - R

    p. ex 1.CA.14.STCDR
    A = alphanumérique
    B = alphanumérique ou laissé vide

    où :

    • le premier caractère (champ 1) de chaque code représente une section de la CCI qui relève de larges catégories d’interventions contenues dans la CCI (p. ex. diagnostique, thérapeutique, obstétricale, et ainsi de suite).
    • Les deux prochains caractères (champ 2) représentent les groupes de la CCI qui désignent le groupage logique des termes s’y rattachant (à noter : dans le cas d’au moins trois sections, ces groupes sont rattachés à l’anatomie, tandis que les autres dépendent des sections).
    • Les quatrième et cinquième caractères (champ 3) représentent des interventions de la CCI qui relèvent les actes/interventions génériques contenus dans une section donnée (à noter : les interventions sont tributaires des sections).
    • Les caractères six à dix représentent le qualificateur de la CCI qui, compte tenu de la présentation, peut être divisé en trois champs séparés (champs 4, 5 et 6), dont chacun a sa propre signification. Dans le cas des interventions thérapeutiques, les deux premiers caractères se rapportent à la technique ou l'approche utilisée, les deux prochains caractères ont trait aux dispositifs utilisés ou mis sur pied et le dernier caractère vise le tissu utilisé (pour effectuer l’intervention).

    Exemple de qualificateur :

    GQ-FV-N où GQ = approche transluminale percutanée (artérielle), FV = dispositif de l’athérectomie, et N = tissu synthétique

    Dans les autres sections (p. ex. imagerie diagnostique, obstétrique), une signification appropriée sera fournie pour les divers champs de qualificateurs de la CCI (quand il le faut). La signification de ces « champs » sera tributaire des sections afin de fournir les détails pertinents, au besoin. 

    Disposition

    Un code de la CCI englobe tous les six champs (10 caractères) et il y a une décimale après les champs 1, 2 et 3 et un tiret après les champs 4 et 5 . Lorsque les champs 5 et/ou 6 ne sont pas utilisés/nécessaires, on n’ajoute aucun autre caractère. Ces positions devraient être laissées vides.

    En raison de l’utilisation des caractères alphanumériques, il peut être difficile de différencier la lettre O par rapport au chiffre 0, ou la lettre I par rapport au chiffre 1. Par conséquent, les sytèmes doivent se servir d’une police de caractère qui établira la distinction visuelle de ces caractères. 

    Stockage et transmission des données

    Les décimales ne devraient pas être comprises dans les données codées soumises à l’ICIS. L’ICIS recevra chaque code de la CCI dans un champ alphanumérique (AAAAAAABBB) à 10 caractères. Dans de nombreux codes, les champs 5 et 6 ne sont pas définis. Dans ces cas, les champs laissés vides à droite feront partie du code pouvant être lu par machine. 

    Exigences de données additionnelles connexes

    Le cas échéant, trois champs de données additionnels ont été identifiés aux fins d’utilisation avec des codes spécifiques de la CCI; ces champs additionnels connexes s’appellent des « Attributs d’interventions de la CCI ». 

    Attributs d’intervention de la CCI

    • Même si la CCI est une classification beaucoup plus vaste que les autres classifications, l’ICIS a indiqué plusieurs attributs d’interventions qui sont nécessaires pour répondre aux besoins en information de ses divers utilisateurs. Ces attributs, qui ne font pas partie de façon intrinsèque de la structure de codification de la CCI, devront être recueillis comme trois champs de données séparés (voir exemple ci-dessous).
    • Bien que l’identification de ces attributs ait surtout été faite dans la section des interventions thérapeutiques, leur utilisation sera élargie à d’autres sections de la CCI. Les fournisseurs doivent prendre des dispositions pour la collecte de ces trois éléments de données additionnels, au besoin. Voici des exemples d’attributs pour les interventions thérapeutiques : état, endroit et étendue.
    Attributs d’intervention de la CCI

    Code de la CCI

    Attributs d’intervention

     

    Situation

    Lieu

    Étendue

    1.CA.14.STCDR

    (Reprise)

    (Gauche)

    (laissé vide – s.o.)

      où,

      • L’attribut de situation (deux caractères alphanumériques définis par l’ICIS) est utilisé pour identifier les interventions qui sont des « reprises », « abandonnées en cours d’intervention » ou qui font partie d’un processus « par étape ».
      • L’attribut de lieu (deux caractères alphanumériques définis par l’ICIS) est utilisé pour identifier le côté/endroit de l’anatomie qui est en cause dans l’intervention. Voici des exemples d’entrées valides : (G)auche, (D)roit, (B)ilatéral.
      • L’attribut d’étendue (deux caractères alphanumériques définis par l’ICIS) est utilisé pour indiquer une mesure quantitative ayant trait à l’intervention, par exemple « Nombre » de lésions enlevées, « Longueur » d’une lacération, etc.

      Remarque : Les codes de la CCI ne nécessitent pas tous la codification de ces attributs. L’ICIS indiquera l’utilisation appropriée des attributs dans ses publications (papier et électroniques) et dans ses tables de recherche. 

      Incidences de la taille (tables/base de données de la CCI)

      • En raison de sa portée élargie , la CCI compte environ 18 000 codes d’intervention par rapport à un peu moins de 3 500 dans la CCA et le volume 3 de la ICD-9-CM.
      • La CCI contient actuellement sept sections individuelles, et des plans de développement et d’amélioration sont en place.
      • La fourchette des caractères valides pour chaque champ s’étend de 00 à 99 et de AA à ZZ (de 0 à 9 et de A à Z pour les champs ne comptant qu’un caractère).
      • Chaque code de la CCI a un titre long et un titre court. Le titre long peut compter jusqu’à 300 caractères et le titre court, jusqu’à environ 80.

      Incidences de la taille (Base de données sur les congés des patients)

      Dans le cadre de la Base de données sur les congés des patients (BDCP) de l’ICIS, jusqu’à 20 interventions peuvent être recueillies par abrégé. L’adoption de la CCI ne devrait pas changer le nombre d’interventions à recueillir. Toutefois, il faut tenir compte de la signification d’un code à 10 caractères avec trois attributs connexes lors de l’évaluation des conséquences sur les bases de données sur les patients. 

      Autres questions

      Régulièrement, l’ICIS distribuera des mises à jour de la CCI à ses clients. Les requêtes d’amélioration de la CCI peuvent être envoyées à l’ICIS au moyen du processus de soumission publique. L’ICIS évaluera aussi la faisabilité d’avoir recours à d’autres mécanismes pour distribuer les mises à jour (p. ex. Internet).