L’analyse englobe les réponses « ne sait pas » et les refus de répondre; le pourcentage de non-réponses par affection chronique ou question du sondage était globalement inférieur à 1 % pour l’ensemble des adultes.

Le 02 juin 2011