Le 23 juin 2015 — Pour la première fois en 20 ans, les membres du personnel infirmier réglementé ont été plus nombreux à quitter la profession qu'à y accéder, selon un récent rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS). Un moins grand nombre de ces professionnels, qui comprennent les infirmières autorisées (IA), les infirmières auxiliaires autorisées (IAA) et les infirmières psychiatriques autorisées (IPA), ont présenté une demande d'inscription, tandis qu'un plus grand nombre ont choisi de ne pas renouveler leur inscription en raison de facteurs comme le départ à la retraite, la réorientation de carrière ou un déménagement à l'extérieur du Canada.

Le rapport Le personnel infirmier réglementé 2014 révèle que, bien que la croissance de la main-d'oeuvre infirmière réglementée (infirmières qui exercent la profession) soit demeurée stable au cours des 10 dernières années, l'effectif du personnel infirmier réglementé (toutes les infirmières admissibles à l'exercice) a diminué de 0,3 % en 2014 par rapport à l'année précédente. Plus particulièrement, l'effectif d'IA a baissé de 1,0 %, atténuant la faible augmentation constatée chez les IAA et les IPA.

« L'année dernière, pour la première fois depuis 20 ans, nous avons constaté un changement dans l'effectif du personnel infirmier réglementé, les infirmières qui ont quitté la profession étant plus nombreuses que celles qui y ont accédé », affirme Andrea Porter-Chapman, gestionnaire, Information sur la main-d'oeuvre de la santé. « À l'avenir, il sera important de surveiller cette tendance et de comprendre les facteurs qui influent sur l'effectif du personnel infirmier. »

En 2014, un total de 25 397 membres du personnel infirmier réglementé se sont inscrits dans une province ou un territoire où ils n'étaient pas inscrits l'année précédente. Ce nombre est inférieur aux 27 757 membres qui ont laissé leur inscription provinciale ou territoriale expirer à la fin de 2013, pour une perte nette de 2 360 membres.

En 2014, l'effectif du personnel infirmier au Canada comprenait 293 205 IA (y compris 3 966 infirmières praticiennes), 107 923 IAA et 5 689 IPA, pour un total de 406 817 membres.

À quoi la baisse d'effectif est-elle attribuable?

Plusieurs facteurs ont influé sur la baisse de l'effectif du personnel infirmier réglementé en 2014. Le nombre de diplômés des programmes canadiens de formation en soins infirmiers a diminué, moins d'infirmières ont présenté une demande d'inscription et un plus grand nombre ont choisi de ne pas renouveler leur inscription en raison d'un départ à la retraite, de l'abandon de la profession ou d'un déménagement à l'extérieur du Canada.

L'effectif du personnel infirmier de 6 provinces et territoires (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick, Ontario, Colombie-Britannique, Territoires du Nord-Ouest/Nunavut) a enregistré une baisse en 2014. En Ontario, l'instauration par voie de réglementation de l'obligation de faire une déclaration d'exercice a contribué à la perte de 15 836 membres du personnel infirmier réglementé.