‹ Retour au communiqué : Chaque jour, 13 Canadiens sont hospitalisés pour une intoxication aux opioïdes

Téléchargez cette infographie PDF

 

 recueil de graphiques

En 2014‑2015, il y a eu en moyenne 13 hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes par jour au Canada.

Personnes hospitalisées et type d’intoxication

En 2014-2015, les personnes âgées de 65 ans et plus affichaient le taux le plus élevé d’hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes, soit 20 par 100 000 habitants. Parmi l’ensemble des intoxications aux opioïdes survenues chez les personnes âgées entre 2007‑2008 et 2014‑2015, 55 % étaient accidentelles, 14 % étaient intentionnelles et 24 % sont survenues dans le cadre d’un traitement (p. ex. effet indésirable découlant de la prise d’un médicament tel qu’il a été prescrit). Pour 7 % des cas, la raison de l’intoxication était inconnue.

Les jeunes de 15 à 24 ans ont connu la plus forte augmentation du nombre d’hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes, soit une hausse de 62 % à 10 par 100 000 habitants entre 2007‑2008 et 2014‑2015. Au cours de cette période, les intoxications accidentelles et les intoxications intentionnelles chez les jeunes comptaient respectivement pour 52 % et 31 % des hospitalisations liées aux opioïdes, tandis que celles survenues dans le cadre d’un traitement représentaient 2 % des hospitalisations et celles de nature inconnue, 15 %. 

Variation des taux au Canada

Les taux d’hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes, ajustés selon l’âge, variaient selon la province ou le territoire en 2014-2015. La Saskatchewan affichait le taux le plus élevé avec 20,5 par 100 000 habitants, et le Québec, le plus faible avec 9,7 par 100 000 habitants.

Les taux de chaque province et territoire par 100 000 habitants, ajustés selon l’âge, sont les suivants : Terre-Neuve-et-Labrador, 12,4; Île-du-Prince-Édouard, 14,3; Nouvelle-Écosse, 11,4; Nouveau-Brunswick, 14,0; Québec, 9,7; Ontario, 11,0; Manitoba, 10,8; Saskatchewan, 20,5; Alberta, 18,6; Colombie-Britannique, 19,1; et les territoires, 16,7. Le taux du Canada se chiffre à 13,4.

Prenez note que les données du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ont été regroupées sous « Territoires » en raison de leurs faibles volumes. De plus, le processus de normalisation directe a été utilisé et la population canadienne de 2011 a servi de population de référence.

Source : Base de données sur la morbidité hospitalière, Institut canadien d’information sur la santé.