Le 26 mars 2020  — 

Ce bulletin est une mise à jour du bulletin du 24 février 2020 intitulé Directive de codification selon la CIM-10-CA pour les cas confirmés de COVID-19 et a pour but de

Le bulletin précédent indiquait que seuls les cas confirmés de COVID-19 devaient être classés au code U07.1 Usage urgent de U07.1 (COVID-19, virus identifié) et que le code U07.1 ne devait pas être attribué aux cas suspectés de COVID-19.

Nouvelle directive

Désormais, l’OMS demande d’attribuer le code U07.2 Usage urgent de U07.2 (COVID-19, virus non identifié) aux cas suspectés de COVID-19.

Par cas suspecté de COVID-19, on entend tout cas diagnostiqué de façon clinique ou épidémiologique, mais dont les résultats en laboratoire sont non concluants ou non disponibles, ou qui n’a pas fait l’objet d’un test. Lorsqu’un diagnostic de COVID-19 est écarté en raison d’un résultat en laboratoire négatif, le code U07.2 n’est pas attribué (voir le tableau ci-dessous).

Remarque : Le préfixe Q sert à identifier les diagnostics non confirmés, mais pas avec les codes U07.1 et U07.2. Il s’agit d’une exception à la norme de codification Diagnostic non confirmé.

Il est recommandé que les hôpitaux corrigent les abrégés déjà soumis qui ne respectent pas la directive ci-dessus.

Les établissements sont encouragés à prioriser la codification des cas de COVID-19 afin de favoriser la saisie et la déclaration sans délai des données.

Les modifications suivantes à la table analytique seront incluses dans la version 2021 de la CIM-10-CA (des changements mineurs pourraient encore être apportés avant la publication).

U07.1 COVID-19, virus identifié

Note : Utilisez ce code si des résultats de laboratoire confirment le diagnostic de COVID-19, peu importe la gravité des signes ou symptômes cliniques.

Utiliser un code supplémentaire pour indiquer une pneumonie ou d’autres manifestations de la maladie.

À l’exclusion de : Infection coronavirale, siège non précisé (B34.2)

Coronavirus, cause de maladies classées dans d’autres chapitres (B97.2)
Syndrome respiratoire aigu sévère , non précisé (U04.9-)

U07.2 COVID-19, virus non identifié 

Note : Utilisez ce code si un diagnostic de COVID-19 est posé à partir de la documentation clinique ou épidémiologique, mais que les résultats de laboratoire ne sont pas concluants, ne sont pas disponibles ou qu’aucun dépistage n’a été réalisé.

Utiliser un code supplémentaire pour indiquer une pneumonie ou d’autres manifestations de la maladie.

À l’exclusion de : Infection coronavirale, siège non précisé (B34.2)

COVID-19 :

  • Confirmée par des résultats de laboratoire (U07.1)
  • Examen spécial de dépistage (Z11.5)
  • Suspectée, mais écartée par des résultats d’analyse en laboratoire négatifs (Z03.8)

Remarque : Il est recommandé aux clients possédant un fichier double (.sdw) de la version 2018 de la CIM-10-CA d’ajouter une note aux rubriques U07.1 et U07.2 afin que les codificateurs comprennent bien la signification de chaque code.

L’attribution des types de diagnostics ainsi que du problème principal et des autres problèmes liés à U07.2 (COVID-19, virus non identifié) dépend de la documentation clinique et des circonstances de l’épisode de soins.

  • Pour les cas d’hospitalisations en soins de courte durée déclarés à la Base de données sur les congés des patients (BDCP) dont le diagnostic final indique que la COVID-19 était suspectée, attribuez U07.2 comme diagnostic principal (DxP). N’utilisez pas le préfixe Q. Au besoin, attribuez des codes supplémentaires pour indiquer toute autre manifestation de la maladie (p. ex. pneumonie) qui répond aux critères de type de diagnostic (1) ou (2).
  • En ce qui concerne les cas du service d’urgence déclarés au Système national d’information sur les soins ambulatoires (SNISA), consultez le tableau ci-dessous afin de connaître les directives d’attribution des codes liés à la COVID-19.

Tableau : Attribution des codes de problème  principal (PP) et d’autres problèmes (AP) aux cas de COVID-19 dans les services d’urgence

Cas liés à la COVID-19

COVID-19 confirmée — résultats d’analyse en laboratoire positifs

 

COVID-19 écartée — résultats d’analyse en laboratoire négatifs

COVID-19 suspectée — résultats d’analyse en laboratoire non concluants ou non disponibles ou dépistage non exécuté

Diagnostic : COVID-19 suspectée
   Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)

Z03.8 (PP)

U07.2 (PP)

Diagnostic : COVID-19 à éliminer
Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)

Z03.8 (PP)

U07.2 (PP)

Diagnostic : symptômes grippaux
COVID-19 à éliminer
Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)

J11.1 (PP)

J11.1 (PP)
U07.2 (AP)

Diagnostic : toux
Exposition possible à la COVID-19
Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)

Z03.8 (PP)

R05 (PP)
U07.2 (AP)

Diagnostic : fièvre, non encore diagnostiquée
COVID-19 à éliminer
Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)

Z03.8 (PP)

R50.9 (PP)
U07.2 (AP)

Exemple de cas : Un patient sans signe ni symptôme est contacté par les services de santé publique pour un dépistage de la COVID-19.

Diagnostic : exposition possible à la COVID-19
Ne pas appliquer le préfixe (Q)

U07.1 (PP)
Z11.5 (AP)

Z11.5 (PP)

U07.2 (PP)
Z11.5 (AP)

Exemple de cas : Le patient craint d’avoir contracté la COVID-19. Il ne présente ni signe, ni symptôme, ni historique d’exposition. Après examen, aucun diagnostic ne peut être posé. Le dépistage de la COVID-19 n’est pas demandé.

Diagnostic : problème non médical

s.o.

s.o.

Z71.1 (PP)

Remarques

J11.1 Grippe avec d’autres manifestations respiratoires, virus non identifié.
R05 Toux.
R50.9 Fièvre, sans précision.
U07.1 Usage urgent de U07.1 (COVID-19, virus identifié).
U07.2 Usage urgent de U07.2 (COVID-19, virus non identifié).
Z03.8 Mise en observation pour suspicion d’autres maladies et affections.
Z11.5 Examen spécial de dépistage d’autres maladies à virus.
Z71.1 Sujet inquiet de son état de santé (sans diagnostic).
s.o. : sans objet.

Utilisation des résultats de laboratoire pour la codification

Lorsque le dépistage de la COVID-19 est effectué, il est recommandé aux codificateurs du SNISA de codifier la visite une fois les résultats de laboratoire disponibles afin de s’assurer que les codes attribués reflètent avec le plus d’exactitude possible la situation réelle liée à la COVID-19. Si la codification a lieu avant la réception des résultats de laboratoire, il est recommandé d’identifier les dossiers afin de pouvoir mettre les codes à jour une fois les résultats disponibles.

Important : La directive demandant aux codificateurs d’utiliser les résultats des dépistages de la COVID-19 pour attribuer les codes ne s’applique actuellement qu’à la collecte des données relatives à la pandémie de COVID-19. Il s’agit d’une exception à la directive de la norme de codification Utilisation des résultats d’un test diagnostique pour la codification, qui exclut l’utilisation des résultats de laboratoire pour la codification.

Une note du personnel responsable de la prévention des infections indiquant un résultat de dépistage de la COVID-19 positif est suffisante pour attribuer le code U07.1 (COVID-19, virus identifié).

Outil d’interrogation en ligne

Les questions de codification 75507 Suspected COVID-19 (Coronavirus Disease — 2019) et 75508 Cas de COVID-19 suspecté (maladie à coronavirus 2019) ont été publiées dans l’outil d’interrogation en ligne ; elles reflètent les directives du présent bulletin. Les questions de codification 75153 Confirmed COVID-19 (Coronavirus Disease — 2019) et 75154 Cas de COVID-19 confirmé (maladie à coronavirus 2019) ont aussi été mises à jour de manière à souligner que ces questions de codification antérieures concernent des directives propres aux cas de COVID-19 confirmés.

Les clients peuvent trouver des réponses aux questions concernant la COVID-19 soumises à l’outil d’interrogation en ligne en y cherchant les mots-clés « U07.1 », « U07.2 » ou « COVID-19 ». Si vous avez besoin d’aide pour l’attribution de codes dans un cas précis, soumettez votre question et la documentation à l’appui au moyen de l’outil d’interrogation en ligne.

Saisies des données sur la COVID-19 à l’aide du TCDMU

2 codes accompagnés de leurs termes communs seront ajoutés au Thésaurus canadien des diagnostics en médecine d’urgence (TCDMU), version 7.0 :

  • U071 COVID-19, virus identifié
  • U072 COVID-19 suspecté

U071 sera utilisé pour les cas confirmés de COVID-19 et U072, pour les cas suspectés de COVID-19, comme précisé dans le présent bulletin.

Le TCDMU sert à consigner les diagnostics de sortie du service d’urgence (élément de données 137 du SNISA). La version 7.0 sera distribuée aux clients le 3 avril 2020.

Il est recommandé que les hôpitaux corrigent les abrégés déjà soumis qui ne respectent pas la directive ci-dessus.

Pour obtenir plus de renseignements cliniques, consultez les sites Web de l’Agence de la santé publique du Canada et de l’OMS.