Le 5 juillet 2018 — L’an dernier, les chutes accidentelles ont entraîné chaque jour près de 1 800 visites à l’urgence et 417 séjours à l’hôpital, ce qui en fait la cause de blessure la plus courante en 2016 2017.

Selon les nouvelles données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), plus de 2 millions de visites à l’urgence en raison d’une blessure ont été déclarées l’an dernier, parmi lesquelles 653 808 étaient associées à une chute accidentelle (les résultats sont fondés sur les données des services d’urgence sur les blessures, dont la couverture est partielle, à 52 %). En outre, il y a eu plus de 263 000 hospitalisations à la suite d’une blessure ou d’un traumatisme (c’est à dire que le patient a été hospitalisé au moins une nuit). Pour chaque hospitalisation, on a compté près de 8 visites à l’urgence à la suite d’une blessure ou d’un traumatisme. Les visites à l’urgence et les hospitalisations à la suite d’une blessure ou d’un traumatisme qui ont été déclarées en 2016-2017 ont coûté 2,33 milliards de dollars (à l’exclusion du Québec et de la rémunération des médecins).

Visites à l’urgence en raison d’une blessure ou d’un traumatisme

  • Selon les données déclarées, les chutes accidentelles ont été à l’origine de 653 808 visites à l’urgence en raison d’une blessure au Canada, c’est-à-dire 32 % de toutes les visites à l’urgence en raison d’une blessure ou d’un traumatisme.
  • Les chutes à la maison ont été à l’origine de 114 383 visites à l’urgence déclarées l’an dernier, faisant du domicile l’endroit le plus courant où des chutes ont été subies.
  • Plus de femmes que d’hommes se sont rendues à l’urgence après avoir fait une chute à la maison : 67 121 par rapport à 47 262. 
  • Comme les années précédentes, le type de chute ayant le plus souvent causé des blessures était la chute de plain-pied résultant de glissade, faux pas ou trébuchement, qui a donné lieu à 170 000 visites à l’urgence l’année dernière. 

Hospitalisations en raison d’une blessure ou d’un traumatisme

  • En 2016 2017, il y a eu 263 836 hospitalisations en raison d’une blessure ou d’un traumatisme; plus de la moitié (152 504) étaient attribuables à des chutes accidentelles, une augmentation par rapport à 146 609 l’année précédente.
    • Une hospitalisation est définie comme l’admission d’un patient à l’hôpital et le fait qu’il y passe au moins une nuit.
  • La durée moyenne d’un séjour à l’hôpital après une chute était de 14,3 jours en 2016 2017, par rapport à 7,5 jours pour l’ensemble des séjours à l’hôpital.
  • Parmi les causes d’hospitalisation à la suite d’une chute, la fracture de la hanche était la plus courante, avec près de 32 000 séjours à l’hôpital. La fracture de la jambe (y compris la cheville) et les traumatismes crâniens suivent avec respectivement 16 135 et 13 997.

Prévention des chutes

« Les chutes représentent l’une des principales causes de blessures évitables qui sont, dans bien des cas, assez graves », indique Greg Webster, directeur des Services d’information sur les soins ambulatoires et de courte durée à l’ICIS. « Ces blessures touchent tous les groupes d’âge. Cette information à jour peut être utilisée pour aider à réduire le nombre de chutes accidentelles au Canada. »

Aujourd’hui, nous célébrons pour la 2e année la Journée nationale de prévention des blessures Lien externe qui ouvre dans une nouvelle fenêtre, une journée de sensibilisation lancée par Parachute Canada Lien externe qui ouvre dans une nouvelle fenêtre. Sur leur site Web respectif, Parachute et le gouvernement du Canada Lien externe qui ouvre dans une nouvelle fenêtre offrent des conseils pour éviter les chutes.

Les conseils de l’Agence de la santé publique du Canada comprennent les suivants :

  • Assurez vous que le fond de votre baignoire ou de votre douche a un revêtement antidérapant.
  • Installez des rampes des deux côtés de l’escalier.
  • N’hésitez pas à demander de l’aide si une tâche menace votre sécurité.

Selon Parachute Canada Lien externe qui ouvre dans une nouvelle fenêtre, les efforts entourant la prévention des blessures sont importants, puisque plus de 15 000 Canadiens meurent chaque année des suites de blessures graves et certains survivants en gardent de sérieuses séquelles, autant physiquement qu’émotivement. Chaque année, 60 000 Canadiens conservent une incapacité partielle ou permanente à la suite de blessures évitables.

À propos de l’ICIS

L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l’information essentielle sur les systèmes de santé du Canada et sur la santé des Canadiens.

Nous fournissons des données et une information comparables et exploitables qui favorisent une amélioration rapide des soins de santé, de la performance des systèmes de santé et de la santé de la population dans tout le Canada. Nos intervenants utilisent dans leurs processus décisionnels notre vaste gamme de bases de données, de mesures et de normes sur la santé, en parallèle avec nos rapports et analyses fondés sur des données probantes. Soucieux de protéger la vie privée des Canadiens, nous assurons la confidentialité et l’intégrité des renseignements sur la santé que nous fournissons.

Relations avec les médias

media@icis.ca
Riley Denver
416-549-5559