— 

Ce bulletin s’ajoute aux 2 bulletins diffusés plus tôt cette année, soit Directive de codification selon la CIM-10-CA pour les cas confirmés de COVID-19 et Directive de codification selon la CIM-10-CA pour les cas suspectés de COVID-19. Il a pour but

  • d’assurer l’exactitude de la codification pour les cas d’obstétrique lorsque la COVID-19 est confirmée ou suspectée;
  • de préciser que le codificateur peut utiliser les résultats d’analyse en laboratoire de la COVID-19 pour la Base de données sur les congés des patients (BDCP) et le Système national d’information sur les soins ambulatoires (SNISA);
  • de fournir de nouvelles directives sur l’utilisation des résultats d’analyse en laboratoire de la COVID-19.

Directive de codification selon la CIM-10-CA pour la COVID-19 en obstétrique

Un cas confirmé de COVID-19 (résultats d’analyse en laboratoire de la COVID-19 positifs) est classé à

  • O98.5– (M), (1), (2)/PP, AP Autres maladies virales compliquant la grossesse, l’accouchement ou la puerpéralité; et
  • U07.1 (3)/AP COVID-19, virus identifié.

Un cas suspecté de COVID-19 (diagnostiqué de façon clinique, mais dont les résultats en laboratoire sont non concluants ou non disponibles, ou qui n’a pas fait l’objet d’un test) est classé à

  • O98.5– (M), (1), (2)/PP, AP Autres maladies virales compliquant la grossesse, l’accouchement ou la puerpéralité; et
  • U07.2 (3)/AP COVID-19, virus non identifié.

N’attribuez pas les codes O98.5– et U07.2 lorsque la COVID-19 est suspectée, mais écartée par un résultat d’analyse en laboratoire négatif.

Lorsqu’une patiente en obstétrique reçoit un diagnostic de COVID-19 suspectée ou confirmée, attribuez le code O98.5– Autres maladies virales compliquant la grossesse, l’accouchement ou la puerpéralité comme diagnostic de type significatif/problème principal ou autre problème.

Conformément à la norme de codification Grossesse avec complication et grossesse sans complication, une affection est classée à un code du chapitre XV — Grossesse, accouchement et puerpéralité lorsqu’elle pose un risque pour le bien-être de la mère ou du fœtus, ce qui peut être le cas pour la COVID-19.

Il est obligatoire d’attribuer un code supplémentaire à titre de diagnostic de type (3)/autre problème pour identifier la COVID-19, selon la directive « Utiliser un code supplémentaire » pour la catégorie O98 Maladies infectieuses et parasitaires de la mère classées ailleurs, compliquant la grossesse, l’accouchement et la puerpéralité, ainsi que la directive associée à la norme de codification Directives sur l’utilisation d’un code supplémentaire et la codification séparée.

Note : Pour l’instant, nous ne sommes pas en mesure de fournir une directive de classification de la COVID-19 chez un nouveau-né, puisque nous n’avons pas encore eu connaissance de tels cas consignés. Si vous avez besoin d’aide pour l’attribution de codes dans un cas particulier, soumettez votre question et la documentation à l’appui au moyen de l’outil d’interrogation en ligne.

Utilisation des résultats d’analyse en laboratoire pour la codification

Remarque : Conformément aux pratiques usuelles de codification, le codificateur peut utiliser les résultats positifs ou négatifs d’analyse en laboratoire de la COVID-19 qui sont inscrits dans la documentation du médecin pour attribuer les codes, même s’il n’a pas accès aux résultats de laboratoire de la COVID-19 (p. ex. lorsque le test de dépistage de la COVID-19 a été effectué dans un autre établissement).

Lorsque le test de dépistage de la COVID-19 est effectué, il est recommandé aux codificateurs de la BDCP et du SNISA de codifier la visite une fois obtenus les résultats de laboratoire afin de s’assurer que les codes attribués reflètent avec le plus d’exactitude possible la situation réelle liée à la COVID-19. Si la codification a lieu avant la réception des résultats de laboratoire, nous recommandons d’identifier les dossiers afin que les codes puissent être mis à jour une fois les résultats disponibles.

Nouvelle directive : Lorsqu’il y a diagnostic de COVID-19 suspectée, utilisez les plus récents résultats d’analyse en laboratoire de la COVID-19 obtenus pendant un épisode de soins continu et ininterrompu, si ces résultats sont disponibles, afin de confirmer ou d’écarter le diagnostic la présence ou l’absence de COVID-19. Pour les besoins de la codification des cas de COVID-19, un épisode de soins continu et ininterrompu comprend l’admission d’un patient dans un lit en soins de courte durée à partir du service d’urgence, de même que le test de dépistage effectué dans un centre d’évaluation avant la visite dans un établissement de soins de santé.

Dans le contexte de ces épisodes de soins continus et ininterrompus, les résultats d’analyse en laboratoire de la COVID-19 utilisables peuvent provenir

  • d’un centre d’évaluation et servir à attribuer le code de COVID-19 correspondant à l’épisode de soins au service d’urgence ou d’un patient hospitalisé en soins de courte durée;
  • d’un service d’urgence et servir à attribuer le code de COVID-19 correspondant à l’épisode de soins d’un patient hospitalisé en soins de courte durée;
  • de l’épisode de soins d’un patient hospitalisé en soins de courte durée et servir à attribuer le code de COVID-19 correspondant à l’épisode de soins au service d’urgence. 

Si vous avez besoin d’aide pour l’attribution de codes dans un cas précis, soumettez votre question et la documentation à l’appui au moyen de l’outil d’interrogation en ligne.

Important : La directive concernant l’utilisation des résultats des tests de dépistage de la COVID-19 pour attribuer les codes ne s’applique actuellement qu’à la collecte des données relatives à la pandémie de COVID-19. Il s’agit d’une exception à la directive de la norme de codification Utilisation des résultats d’un test diagnostique pour la codification, qui exclut l’utilisation des résultats de laboratoire pour la codification.

Infographie sur la documentation clinique : Les cliniciens sont en mesure d’appuyer la collecte de données sur la CODID-19 et les activités de surveillance de la maladie en veillant à ce que les cas soient consignés avec précision. N’hésitez pas à partager cette infographie.

Explorez la page Web de ressources sur la COVID-19 de l’ICIS; vous y trouverez des rapports et ressources clés sur la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19)